CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Moving Together CE FS&F du 23 février

Point d’étape sur «Moving Together »

Rappel : voir notre compte rendu de novembre 2016

Il a été décidé d’engager une réflexion collaborative sur l’actualisation de la mission et l’amélioration du fonctionnement de la filière Achats/Supply Chain dans et au-delà de GSSC.

Des Groupes de travail constitués de collaborateurs volontaires, ont travaillé jusqu’au 31 janvier 2017 et ont remis leurs préconisations.

Un travail de mise en cohérence entre elles et de qualification / spécification doit maintenant être réalisé pour permettre à certains pays/fonctions de s’engager à les tester.

15 propositions d’expérimentation issues des groupes de travail :

1         Créer un support de communication interne Achats/Supply Chain valorisant les talents et les réalisations de nos équipes.

2         Actualiser la cartographie des compétences pour prendre en compte les évolutions de nos marchés, l’apparition de nouvelles pratiques et un fonctionnement toujours plus matriciel.

3         Renforcer les roadmaps communes entre Achats/SC/Donneurs d’ordre en partant des stratégies et projets des prescripteurs pour gagner en visibilité et communication vis‐à‐vis d’eux. Concevoir un kit de com. présentant la démarche

4         Organiser un rassemblement éphémère de participants (Achats, Supply Chain, gestionnaires, conseillers clients, unités d’intervention,…) pour travailler sur le processus « approvisionnement réseau Réseaux/Entreprises ».

5         Qui est responsable de quoi vis‐à‐vis des prescripteurs ? Formaliser les rôles et responsabilités en commençant par le périmètre « mobile devices et accessoires » en couvrant Achats (BuyIn, Groupe GSSC, pays), Logistique, Marketing

6         Impliquer les collaborateurs directement concernés (mais de tous métiers) dans l’amélioration continue des processus montrant des disfonctionnements significatifs (suggestion d’amorcer avec Appros Réseaux).

7         Renforcer le croisement d’infos entre pays (et avec BuyIn) sur les projets en cours, développer les benchs et mieux partager sur les fournisseurs et marchés locaux. Définir les règles de partage d’information.

8         Tester la mise en place d’une « Market Intelligence » (contenu, plateforme,…) partagée entre les différents acteurs d’une catégorie d’achats (BuyIn, Achats pays, prescripteur) en s’exerçant sur une catégorie (à définir)

9         Recenser et faire connaître les expertises d’un type de projet (ex RAN sharing, déploiement SaaS,…) pour faciliter la réplication / le support opérationnel

10     Donner accès aux équipes équipements clients (France et autres pays) à l’outil de prédiction des prix fourni par l’équipe Procurement Engineering et le tester pendant 1 semestre sur plusieurs appareils (« devices »)

11     Appliquer les techniques du Big Data aux données des prix et dépenses du Build et du Run associées au déploiement des réseaux Fixe et Mobile afin de pouvoir les comparer entre pays/fournisseurs malgré l’hétérogénéité des nomenclatures.

12     Mutualiser l’ensemble des indicateurs de la performance fournisseur des terminaux (QS, conformité des livraisons, qualité des produits, litiges) et achats (volumes, prix, contrats) pour optimiser le suivi des fournisseurs stratégiques par toutes les entités GSSC

13     Organiser un évènement de type hackathon entre pays et Centre d’Excellence Supply Chain pour stimuler la transformation digitale de la Supply Chain et convaincre les prescripteurs des bénéfices associés.

14     Mettre en avant les bénéfices de chaines efficaces en « reverse logistic », « après‐vente » ou « outsourcing » pour mobiliser les décideurs d’entités avec le sponsoring du management

15     Renforcer la gouvernance contractuelle pour optimiser la gestion des stocks par la définition d’une politique commune au niveau groupe (incluant des recos sur la gestion de fin de vie, le recyclage, la responsabilité des retours produits) et l’intégration de cette dimension dans les négociations Achats.

L’analyse de la CFE-CGC

Lors du précédent CE, nous avions fait remarquer que ce projet aurait dû associer tous les acteurs / « sponsors » potentiels (dont les IRP) y compris dans la définition des moyens & des objectifs à y associer.

La CFE-CGC continue de craindre que ces chantiers ne laissent voir que les 10% d’une future réorganisation GSSC… et ne servent qu’à remonter & valider des décisions déjà prises en haut lieu sur les 90% restants.

Malgré les assurances de la Direction, notre vigilance reste totale…

Fonctions Support et Finances

Imprimer