CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
  • Presse & Actu
  • Presse
  • Revue de Presse
  • Le droit à la déconnexion, outil libérateur ou "invention marketing pour boboland" ? - LCI

Le droit à la déconnexion, outil libérateur ou "invention marketing pour boboland" ? - LCI

Il fête son anniversaire ! Qui ça ? Le droit à la déconnexion au travail ! Le quoi ... ? Il y a un an, le 1er janvier 2017, entrait en vigueur l’article 55 de la loi Travail qui prévoyait, au sein des entreprises de plus de 50 salariés, l'ouverture d'une négociation avec les partenaires sociaux pour mettre en place des "dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé, ainsi que de la vie personnelle et familiale". En clair, de vous aider à ne pas user et abuser de votre portable pour raisons professionnelles, en dehors des heures de travail.

Alors, un an après, avez-vous vu une différence ? Pas vraiment ? Ah bon ? Normal, assure Sébastien Crozier, président du syndicat CGC-Orange : "C’est une invention marketing", une loi pour "boboland", assène-t-il. Son entreprise est concernée à plusieurs titres. C’est notamment dans la foulée des vagues de suicides chez Orange, en 2013, qu’est venue la prise de conscience du burn-out, ces salariés éreintés, parfois à cause de ces explosions d’informations qu’ils n’arrivent plus à gérer. C’est aussi un des anciens DRH de Orange, Bruno Ratling, qui a été l’auteur d’un rapport précurseur, en partie à l'origine de la loi. "On vend aussi les outils pour ne pas permettre le droit à la déconnexion. Notre slogan a même été 'Connectez-vous, tout le temps, partout'", sourit Sébastien Crozier.  

...

Extrait de LCI - Sibylle Laurent - 31 janvier 2018

Conditions de Travail et Santé Numérique

Imprimer