ASC : reprise des prestations et voyage au Japon

Une nouvelle Trésorière pour vos Prestations : la CFE-CGC reprend le flambeau

Nous avons rendu un hommage appuyé à notre collègue Franck Lepage, Trésorier du CE, fauché brutalement alors qu’il venait d’avoir 56 ans ! Afin de vous permettre de bénéficier rapidement de l’ensemble de vos prestations, Catherine Lamarche s’est proposée pour le poste, et sa candidature a été acceptée à l’unanimité

  • reprise progressive du traitement :

Le cadencement des prestations étant interrompu depuis la disparition de notre collègue, dès que les banques auront entériné la prise de fonction de Catherine Lamarche, nous pourrons reprendre le traitement de vos commandes de chèques vacances et déclencher les virements correspondant au remboursement de vos prestations sport, culture, vacances et garde d’enfant. 

Voyage au Japon : nippon ni décision

Le choix du prestataire pour réaliser le voyage au Japon fait débat au sein de la Commission ASC depuis de nombreux mois. Alors que le prestataire Syltours a été choisi par vos élus en Octobre 2018 pour un budget de l’ordre de 44K€, la Présidente des ASC et certains membres ont continué de vouloir imposer, pour des raisons inexpliquées, un autre prestataire, plus cher d’environ 3 000 euros. Devant l’insistance des autres membres à comprendre les raisons de ce choix, la CFDT a « forcé » un vote pour ce nouveau prestataire au cours du CE du 24 Janvier dernier.

  • Pour autant, rien ne semble bouger pour l’organisation de ce voyage. Devant l’inaction de la Présidente de la commission des ASC, votre secrétaire a dû procéder au virement de l’acompte correspondant auprès de la nouvelle agence imposée, laquelle propose un voyage dont le contenu n’a jamais été présenté aux élus !

Analyse de la CFE-CGC

Concernant le voyage au Japon, nous ne comprenons pas pourquoi ce voyage est bloqué depuis Octobre 2018. Bien que présenté aux élus et approuvé par leurs soins, il n’a fait l’objet d’aucune démarche de la part de la Présidente des ASC, alors qu’elle a mandat pour engager les opérations conformément aux prérogatives que lui confère le Règlement Intérieur du CE. 

Pourquoi, encore, le choix d’un nouveau prestataire, par ailleurs plus cher, imposé sans qu’aucune justification n’ait été apportée aux membres de la Commission ASC, conduisant au départ prématuré de deux d’entre eux. 

Pourquoi, enfin, la Présidente des ASC vient-elle seulement de signer le contrat correspondant, arguant jusqu’à présent du fait que cette responsabilité incombait au seul secrétaire, au mépris des dispositions du règlement intérieur.

Que craignait-elle donc?

Activités Sociales et Culturelles GlobeCast

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données