ASC : Audit des comptes 2014 et 2015 : Préjudice or not préjudice ?

Audit des comptes    2014 et 2015 : Préjudice or not préjudice ?

Les comptes de 2015 n’ayant pas été approuvés par vos élus en 2016, le Comité d’Entreprise a fini par décider en 2017 de procéder à un audit des comptes des exercices 2014 et 2015.  Après plus d’un an de recueil de pièces et explications de la part de l’ancienne mandature, l’expert-comptable du CE a rendu un rapport en Octobre 2018 que vous retrouvez sur votre site web

Des explications complémentaires ont été demandées à l’ancienne équipe par vos élus, explications qui ont fait l’objet d’un échange contradictoire avec l’expert du CE en date du 24 Janvier dernier. Cet échange s’est appuyé sur un document remis aux élus en séance par la CGT à la dernière minute, sans qu’il ait été annexé à la convocation ni présenté à quiconque en amont. 

Il s’agit maintenant de trouver le moyen de réparer le préjudice :

  • 5 500 € de chèques vacances et 700 € de chèques mariage « perdus »,
  • abus de bien social à hauteur de 2 133 € sous la forme de coffrets cadeaux élus de fin d’année,
  • 46 236 € de créances irrécouvrables par le CE, c’est-à-dire de l’argent que vous ne toucherez jamais, bien qu’il soit présent dans les comptes,
  • financement de l’exercice 2015 avec le budget de 2016 à hauteur de 21 958 € de CESUs,
  • mauvaise imputation conduisant à réduire le montant du budget ASC de 12 172 €,
  • 2 300 € financés à tort par le CE à la place de la Direction,
  • Près de 20 000 € de coût de travaux d’audit rendus obligatoires par de telles erreurs de gestion.
  • Retrouvez le rapport d’audit des comptes 2014 et 2015

Analyse de la CFE-CGC

Les membres de l’ancienne mandature cherchent actuellement des réponses auprès de l’ancien expert-comptable du CE. 

De leur point de vue, il n’existe aucun préjudice pour le CE, autre que de la « mauvaise imputation ». Pourtant, où sont passées les sommes réellement dépensées ayant servi à l’acquisition de chèques vacances ou de chèques mariage ? Qu’en est-il du financement des coffrets cadeaux élus que tous les membres recevaient en fin d’année? Que dire de l’argent « virtuel », bien présent dans les comptes mais que le CE ne touchera jamais ?

La CFE-CGC demande à ce que ces dommages soient réparés au bénéfice de tous les salariés. Sans réparation, elle se verra contrainte de déférer le dossier au Procureur de la République.

Activités Sociales et Culturelles GlobeCast

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données