• Accueil
  • Etablissements
  • Divisions Orange
  • TGI
  • [CE IMTW d'Avril] RAPPORT d’ACTIVITE des MEDECINS : jusqu’ici… tout va bien (pour la Direction) mais pas pour les Médecins ni les salariés !

[CE IMTW d'Avril] RAPPORT d’ACTIVITE des MEDECINS : jusqu’ici… tout va bien (pour la Direction) mais pas pour les Médecins ni les salariés !

Malgré les alertes de 2017, la lecture des rapports annuel d’activité des médecins du travail en 2018 du périmètre IMTW, remonte les mêmes inquiétudes formulées par les Médecins... en pire !

  • Sur le fond, nous retrouvons les préoccupations concernant : les problèmes de management à distance, accompagnement de la transformation (réorganisations continuelles, mode agile, tâches transverses), les nombreux projets immobiliers aboutissant à de la réduction des espaces de travail, des déménagements.
  • Sans oublier le sujet de la reconnaissance (ou pas) des compétences… source de tension et de frustrations. Les fonctions RH sont également fortement sollicitées sur ces sujets.
  • Et pour clore le sujet, nous notons une baisse du budget de service santé au travail de 22,5%

Quelles sont les mesures mises en œuvre par le Direction suite aux alertes de l’année dernière ?

Comment expliquer ces alertes, formulées par les Médecins du Travail eux-mêmes, qui perdurent ?

Sur la forme, le rapport présenté en CE présente de nombreux chiffres variant fortement d’une année sur l’autre avec pour seule explication des problèmes de logiciel Médical... quid dans ces conditions de la validité même de son contenu ?

Les élus décident d'alerter l'Inspection du Travail

Sous l'impulsion des élus CFE-CGC, consternés par les nombreux points d’alerte remontés par les médecins du travail, l'ensemble des élus du CE IMTW a mandaté le Bureau pour faire constater par la DIRRECTE les manquements de la direction face à ses obligations, conformément l’article L4121 du Code du Travail sur la santé au travail de ses salariés.

Alerte sur Paris Bonne-Nouvelle

Les élus se sont également particulierement inquiétés de la situation rapportée par le médecin du travail du cabinet médical de Paris Bonne-Nouvelle, sur la base, entre autres, des verbatim suivants figurant dans ce rapport :

  • « Des sollicitations en amont, à l’origine des projets de réorganisation pourraient optimiser mon rôle de conseiller afin que mes remarques soient intégrées dès la conception des projets. Les préventions primaire et secondaire ne m’ont pas semblé suffisamment prises en considération. » p.36
  • « je suis informée des projets de réorganisations, peu de temps avant les CHSCT par les DRH et/ou en cours de CHSCT. » p.33
  • « L‘impact sur leur santé mentale est tel qu’un arrêt de travail a parfois été conseillé afin de permettre au salarié de se reposer, prendre du recul et dans la plupart des cas, initier une prise en charge thérapeutique, voire psychologique. » p.44

Les élus du CE IMTW ont alerté la direction sur la situation actuelle de ce cabinet médical, avec d’une part la vacance du poste de médecin du travail après mobilité du médecin à la DO Ile-de-France, et d’autre part l’arrêt maladie en cours de l’infirmière.

Les salariés actuellement couverts par ce cabinet médical sont depuis plusieurs semaines contraints de se rendre au cabinet médical de Chatillon, ce qui retire de la proximité, de l’efficacité, et créée de la surcharge au SST de Châtillon.

Les élus du CE IMTW ont demandé à la direction de toute urgence :

  • des mesures correctives aux problèmes et dysfonctionnements remontés dans le rapport du médecin, mesures qui devront faire l’objet d’une présentation aux élus dès le prochain CE
  • le recrutement immédiat d’un médecin pour ce cabinet médical

 

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données