• Accueil
  • Etablissements
  • Directions Orange
  • DO Grand Ouest
  • Rapport d'observation sociale : retour de la CFE-CGC

Rapport d'observation sociale : retour de la CFE-CGC

Déclaration de la CFE-CGC en CE
« Les différents rapports qui évoquent le climat social, et tout particulièrement le rapport CNPS du 5avril 2019 de SECAFI, qui met en lumière une forte dégradation sur les indicateurs de la santé au travail.Depuis 2012, il est constaté que 3 entités se sont dégradées sur les indicateurs du stress et de la fatigue :
       PRO-PME présentait en 2012 des indicateurs parmi les plus élevés et ces derniers ont évolués défavorablement depuis. Devons-nous en conclure que la fusion de ces deux unités, accompagnée d’une réorganisation en est la cause principale ?
       L’ Agence Entreprise présente une dégradation importante sur la dernière période alors que les indicateurs étaient stables entre 2012 et 2016. La dégradation s’explique par la mise en place très complexe du projet Delivery. Ce projet impactant à la fois les équipes de productions, de vente et la satisfaction client
      L’Agence Distribution est hors norme depuis 2012 et reste très décalée, relativement aux autres activités. Les 2 items « la fatigue et le stress » sont à leur plus haut niveau en 2019.
- le score concernant la fatigue augmente de manière régulière
- le score concernant le stress, qui avait reculé en 2016 dépasse en 2019 le niveau de 2012.
Egalement, dans les rapports annuel d’activité du médecin du travail de la période couverte 01/01/2017 au 31/12/2017 et 01/01/2018 au 31/12/2018 les médecins du travail dressaient un constat de dégradation des conditions de travail dans les boutiques sur :
- La problématique des plannings / horaires (il faut travailler tous les samedis)
- Le sous-effectif, corollaire de l’augmentation du travail prescrit et donc du temps passé par client, est en fait la source de la plupart des difficultés constatées :
- Le stress des conseillers, des adjoints et des responsables de boutique
- L’augmentation du petit absentéisme
- Les modifications des horaires des plannings
- Les réactions des clients consécutives au temps d’attente jugé excessif
- La charge de travail des responsables de boutique

Aujourd’hui, le service social propose de lancer une réflexion sur ce qui pourrait rendre attractif et durable les postes en boutiques…
La CFE-CGC s’interroge sur la position de la Direction Orange Grand Ouest en rapport avec les différentes propositions ? La direction Grand Ouest va-t-elle donner les moyens à l’Agence Distribution et prendre en compte les rapports au service social du travail pour évoluer vers une agence distribution plus attractive pour les salariés du groupe Orange ?

Depuis plusieurs années, dans les différentes instances représentatives du personnel, nous vous alertons sur cette dégradation progressive des conditions de travail et notamment par le biais de nos déclarations préalables, mais nous constatons aussi que la charge de travail pour les managers est en constante augmentation. Au-delà de cette charge de travail, vous imposez un pilotage des boutiques sans flexibilité. La modification régulière des régimes de travail des conseillers, le sous dimensionnement des équipes dans certaines boutiques, les objectifs commerciaux toujours plus hauts et les agressions qui génèrent de plus en plus de stress chez les salariés. Le résultat de cette politique est l’augmentation du petit absentéisme et la mise à mal du management de premier et deuxième niveau. »

Conditions de Travail et Santé

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données