Après une période de télétravail forcé, les salariés reviennent sur site

teletravail 092020 copy copy copy

Photo : Bench Accounting via Unsplash

Après plusieurs mois de télétravail forcé, nombre d'entreprises rappellent leurs employés dans leurs locaux, et tentent de négocier des accords pour trouver la juste dose de travail à distance. L’article cite notamment l’exemple d’Orange :

Avec un premier accord sur le télétravail signé en 2009, Orange a un certain « recul » sur le sujet, explique à l'AFP Martine Bordonné, directrice Télétravail et Nomadisme du groupe.

En France, avant le Covid, 36 000 salariés (environ 39% des effectifs éligibles) bénéficiaient régulièrement ou occasionnellement, sur la base du volontariat et via un avenant au contrat de travail, de trois jours de télétravail maximum par semaine.

Depuis le 1er septembre, ce régime est maintenu mais « une mesure de "télétravail élargi" permet aux salariés qui ne l'avaient pas expérimenté et à ceux qui ne télétravaillaient qu'une demi-journée ou un jour par semaine, de le faire jusqu'à deux jours par semaine », selon Mme Bordonné.

« C'est un équilibre à trouver entre l'apprentissage individuel et le travail des managers, garants de la cohésion des équipes », souligne la directrice.

Plus d’informations dans La Tribune – Estelle Peard et Sandra Biffot-Lacut – 09/09/2020

Dans une tribune publiée dans The Conversation, Caroline Diard, professeur associé d’EDC Paris Business School, s’interroge sur la nécessité de mettre en place un nouvel accord syndicat-patronat sur le télétravail, concluant par l’affirmative :

(…) Notre recherche souligne bien l’importance de prévoir les conditions d’exercice du télétravail dans le champ de la négociation collective. En dépit des dernières évolutions législatives permettant la mise en œuvre du télétravail « par tout moyen », le dialogue social demeure une forme de garantie des droits des télétravailleurs en limitant les possibilités offertes aux employeurs de décider unilatéralement.

Plus d’informations dans The Conversation – Caroline Diard – 09/09/2020

Conditions de Travail et Santé

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur