• Accueil
  • Votre syndicat
  • Les Elections
  • Actionnariat 2020
  • Ensemble pour une stratégie qui fera remonter le cours de l'action Orange

Ensemble pour une stratégie qui fera remonter le cours de l'action Orange

baniere cfe cftc

Pour une croissance saine sur le long terme

Les promesses d’un dividende élevé ne soutiennent pas le cours de l’action. Au contraire, chaque versement le fait chuter, ce qui in fine a amené notre sortie du STOXX50. Il ne remonte ensuite que très lentement… uniquement si les investisseurs croient à la stratégie d’Orange (lire nos analyses).

Dès 2009, la CFE-CGC Orange et l’ADEAS ont demandé la baisse du dividende, dénonçant son montant supérieur aux bénéfices de l’entreprise. Désormais, le Conseil de surveillance Orange Actions présente à chaque Assemblée générale (AG) des actionnaires une résolution pour un dividende inférieur à celui proposé par la Direction, afin que l’entreprise retrouve des marges de manœuvre pour financer réseaux, acquisitions, emplois et innovation, qui sont facteurs de croissance.

L’amélioration de notre cours de bourse (donc la protection du patrimoine que chacun investit en actions) passe par la hausse du chiffre d’affaires dans nos métiers historiques et l’investissement dans de nouvelles activités porteuses de valeur, tout en maintenant un endettement raisonnable. Les perpétuelles politiques de réduction des coûts pour améliorer les résultats financiers à court terme ne font qu’hypothéquer le futur.

Nous défendons un modèle économique et une structure du Groupe qui préserve nos intérêts à long terme.

Un actionnariat salarié puissant…

Les personnels constituent le 2ème actionnaire de l’entreprise. Le Fonds Commun de Placement Entreprise (FCPE Orange Actions) et les postes d’administrateurs sont des outils essentiels pour permettre aux personnels de peser dans la gouvernance.

Notre objectif : que la promesse initiale de notre PDG soit tenue, pour atteindre 10% du capital et près de 20% des droits de vote aux mains des personnels, comme c’est déjà le cas chez Bouygues. Nous la lui avons rappelée cet été lorsque BlackRock a franchi le seuil de 5% du capital d’Orange détenu dans ses fonds.

Nous militons activement pour que des ORP (offres réservées aux personnels) généreuses vous soient proposées chaque année : ce sont les opérations les plus efficaces pour développer le niveau de capital d’Orange détenu par ses personnels. La dernière ORP Orange Ambition 2016 a permis aux personnels d’acquérir plus de 11 millions d’actions (0,4% du capital à l’époque). La précédente, Cap’Orange 2014, 16 millions d’actions. L’AGA Orange Vision 2020 en a délivré moins de 7 millions, pour un plan sur 3 ans.

Si les distributions d’actions gratuites (AGA) permettent une montée au capital des personnels, nous y sommes défavorables lorsqu’elles sont assises sur des objectifs financiers inatteignables, voire néfastes pour l’entreprise. Nous avons ainsi dénoncé les modalités du plan « Partageons » aux objectifs irréalistes, mais aussi l’injustice du plan « Vision 2020 », point de départ d’une distribution annuelle d’actions dites « de performance » aux seuls cadres dirigeants et mandataires sociaux. Les cadres dirigeants touchent au moins 1 000 actions gratuites par an (jusqu’à 25 000 pour le PDG – voir réponses aux questions écrites du Conseil de surveillance lors de l’AG 2020), les autres personnels n’en reçoivent  qu’un peu moins de 100, au mieux tous les 3 ans !

…pour une gouvernance responsable

Si nous défendons le développement de l’actionnariat salariés, c’est pour améliorer la prise en compte des personnels dans la gouvernance d’Orange, et faire entendre leur appel à une stratégie industrielle garantissant la pérennité de notre outil de travail, comme la capacité de notre entreprise à investir dans son développement.

Un actionnariat salarié puissant permet, en AG des actionnaires comme au Conseil d’administration d’Orange, de peser pour contenir toute tentative de déstabilisation, et d’inscrire le projet de l’entreprise dans les valeurs que nous incarnons, où les salariés, les clients et les territoires doivent peser davantage que les fonds de pension.

Le personnel, première valeur de notre entreprise, doit participer à la construction d’un avenir d’Orange privilégiant le développement humain.

L’intérêt collectif des personnels actionnaires, c’est d’abord le maintien de l’emploi (nos salaires et nos pensions pèsent plus dans nos revenus que les dividendes de l’actionnariat), et le développement d’une stratégie d’entreprise productrice de valeur, susceptible de valoriser le cours de l’action, augmentant ainsi la valeur de notre patrimoine.

Nous défendons un partage équilibré de la valeur produite entre les différentes parties prenantes (personnels, actionnaires, clients) et un meilleur alignement des intérêts entre dirigeants et personnels

Donner la majorité du Conseil de surveillance Orange Actions à la liste présentée par la CFE-CGC Orange, associée à la C.F.T.C. et à l’ADEAS, c’est vous garantir que les propositions pour lesquelles vous avez voté seront effectivement portées au Conseil de surveillance Orange Actions et à l’Assemblée générale des actionnaires, mais aussi disposer de suffisamment d’experts pour vous accompagner dans l’optimisation de votre épargne salariale.

C’est la performance sociale qui permet la performance économique

Reconnaître la performance des personnels par une politique salariale garantissant une juste rémunération du travail fourni, et les accompagner dans leur parcours professionnel, accroît leur engagement et assure une meilleure efficacité opérationnelle à l’entreprise.

Nous prônons une politique d’aménagement des territoires, avec l’installation d’entités nationales en région, afin de dynamiser les bassins d’emploi, d’offrir aux personnels locaux des perspectives d’évolution, sans abandonner aucune zone géographique : l’emploi doit être localisé là où sont nos clients.

En France, à l’échelle du Groupe, le taux de sous-traitance ne cesse de progresser. En 2018, il atteignait près du tiers de notre force au travail. Exercer nos métiers de réseaux et de relation client avec des équipes internes est la seule solution pour garantir notre qualité de service, notre autonomie, et la proximité avec nos clients. Maîtriser nos métiers est la clef de notre pérennité !

Nous nous battons pour conserver les centres de décision au plus près du terrain, et pour que nos compétences clefs soient ré-internalisées.

Les fonctionnaires représentent 35% des personnels français, et sont des actionnaires importants et fidèles d’Orange.

Nous cherchons à obtenir pour tous, fonctionnaires et salariés, les dispositions les plus favorables du droit et des accords d’entreprise.


Participation, Intéressement et Actionnariat

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur