• Accueil
  • Etablissements
  • Divisions Orange
  • TGI
  • CSEE TGI d'octobre : La CFE-CGC appelle la Direction à ne plus courir derrière l'orage

CSEE TGI d'octobre : La CFE-CGC appelle la Direction à ne plus courir derrière l'orage

Déclaration préalable de la délégation CFE-CGC en ouverture du CSEE TGI des 28/29 et 30 Octobre

Les membres de la délégation CFE-CGC, souhaitent en ce jour si particulier de prise de parole du Président de la République ce soir au sujet de la grave crise sanitaire en cours, vous rappeler qu’une entreprise a une obligation de résultat quant à la protection de ses salariés, ce qui implique aussi de le faire par anticipation.

La crise sanitaire, comme les évolutions programmées au sein du Groupe, et de TGI en particulier, laissent à ce stade planer de lourdes incertitudes.

Si le télétravail a permis aux salariés de rester mobilisés sur leurs objectifs pendant de longues semaines, la Covid est toujours active et la situation économique et sociale de notre entreprise est de plus en plus préoccupante.  Des informations claires et cohérentes méritent d’être partagées. Un programme d’urgences est inéluctable face aux enjeux du secteur, face aussi à une déstabilisation mondiale, pour protéger et engager les salariés dans la transformation qui s’impose plus que jamais.

Pour ce qui concerne la situation économique et sociale de l’entreprise, en lien notamment avec la question du rôle imparti à TGI en tant que fer de lance de l’innovation Groupe, les non-réponses apportées par la Direction au CSEC d’octobre sur le « Bilan innovation 2019 et perspectives 2020 » alimentent de fortes inquiétudes quant au devenir des activités et quant aux rôles à tenir demain par les salariés.

Les pays et les BUs challengent les prérogatives Groupe en termes d’innovation.

Au sein de TGI :

  • les réorganisations se multiplient et sont accélérées (les dossiers présentés dans le cadre de ce CSE en délivrent d’ailleurs un exemple patent),
  • les budgets ne cessent d’être rognés,
  • les portefeuilles d’innovation n’ont pas partagé leurs priorités et leurs incidences sur les projets en cours,
  • Djingo est arrêté…. ;
  • au-delà, des équipes ne présentent pas de feuille de route pour ce dernier semestre 2020,  tel est le cas pour l’open innovation ;
  • d’autres équipes ont une charge de travail peu importante, tel est le cas pour XD Lab
  • ...

Les salariés s’attendent avant tout à être associés à des développements d’usage qui répondent à un besoin et fassent l’objet d’une création de valeur pour les clients et l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise. Djingo est à ce titre une illustration bien déstabilisante, qui génère des frustrations et renforce la défiance des observateurs de nos marchés, sans oublier celle des investisseurs.

  • Comment pouvoir penser que l’engagement ou la contribution effective d’un salarié à la performance d’un projet puisse être jaugée en fonction d’objectifs qui fluctuent ?
  • Comment l’adhésion des salariés peut-elle être motivée sans vision partagée ?
  • Comment ne pas imaginer qu’un corps social ne puisse être meurtri quand le dialogue social est en panne et que la prise en compte des RPS associés soit évincée dans un mutisme contenu.

La CFE-CGC s’interroge aussi et surtout sur le devenir de tous ces salariés fortement impactés par ces réorganisations/évolutions en chaine.

L’entreprise digitale et humaine doit regarder vers l'avenir sans se voiler la face, en ayant conscience des problèmes qui la concernent, en donnant du sens, en expliquant ces problèmes et en proposant aux salariés, les premières de ses parties prenantes, des solutions fédératrices, suscitant adhésion, motivation et mobilisation.

La négociation sur le télétravail est à ce stade crucialement emblématique, d’autres entreprises l’ont bien compris… D’autres négociations sont aussi rapidement à engager. A l’heure où les engagements RSE irradient toutes les politiques du Groupe, et celle de TGI en particulier,  une RSE embarquant cette logique de juste performance entre des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, Orange ne peut que jouer la transparence vis-à-vis de ses salariés et de toutes ses parties prenantes.

Où est l’entreprise digitale et humaine rêvée par les jeunes générations ?

Ces jeunes générations qui ne nous rejoindront pas, après avoir  vu leurs parents sacrifiés sur l’autel d’une productivité à laquelle ils n’ont pas été associés. 

L’innovation n'est pas que technique elle doit être sociale et sociétale, sinon elle ne servira qu'à un tout petit nombre et l’avenir ne sera pas.

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur