Les arrêts maladie de longue durée se sont envolés en 2020

absenteisme 112020

Source : Baromètre annuel de l'absentéisme 2020

Alors que la France est entrée dans une nouvelle période de confinement, Malakoff Humanis publie les résultats de son baromètre annuel de l’absentéisme, qui décrypte les tendances de fond des arrêts de travail et les évolutions plus récentes liées à la crise sanitaire. Il montre que si le nombre de salariés qui se sont vu prescrire un arrêt de travail entre septembre 2019 et août 2020 a baissé, notamment en raison du premier confinement et du chômage partiel liés au Covid-19, le nombre d’arrêts longs (supérieurs à 30 jours) a augmenté (+33 % par rapport à 2019).

Toutes durées confondues, les trois premiers motifs des arrêts maladie prescrits sont : la maladie ordinaire (29%), les troubles musculo-squelettiques (17%) et les troubles psychologiques (15 %). 6% des arrêts de travail prescrits au cours des douze derniers mois sont liés à la Covid. Les arrêts longs sont, quant à eux, dus à un accident ou un traumatisme (28%), à des troubles musculo-squelettiques (19%), ou à des troubles psychologiques (14 %).

(…) Le report des soins durant le confinement (qui concernait un tiers des salariés), la non-prise en charge de certaines maladies graves (« priorité patients Covid  »), ainsi que la montée des risques psycho-sociaux (devenus le deuxième motif d’arrêts maladie en mai, après la Covid) ne seront pas sans conséquences sur les arrêts maladie à venir.

Plus d’informations dans Le Figaro – Hayat Gazzane – 16/11/2020

Conditions de Travail et Santé

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur