Santé au travail : des négociations laborieuses, notamment sur la prévention

sante travail 112020

Photo : Reuters

Près de six mois après le lancement du chantier de la santé, qui a connu un fort regain d’intérêt du fait de la crise sanitaire, les partenaires sociaux sont entrés en fin de semaine dernière dans la dernière ligne droite des négociations. Mais l’adoption d’un nouvel Accord national interprofessionnel (ANI) semble bien loin d’aboutir, tant le texte soumis par le patronat paraît éloigné des attentes des syndicats.

« On est très loin de la cible. Il n'est pas acceptable, comme le prévoit le texte, que les employeurs s'exonèrent de leur responsabilité par une simple adhésion aux services de santé au travail », a estimé Mireille Dispot (CFE-CGC). Pour elle, « il est urgent de voir comment aider les entreprises en fonction de leur taille et de leurs besoins au niveau de la traçabilité » des risques et « sortir de l'idée que les RPS, parce qu'ils sont multifactoriels, sont forcément dus aux conditions de vie personnelles des salariés ».

Plus d’informations dans La Tribune – 28/11/2020

Conditions de Travail et Santé

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur