Le Haut conseil pour le climat s'alarme de l'empreinte carbone de la 5G, Orange lui répond

empreinte 5g 122020

Source : Maîtriser l'impact carbone de la 5G

Saisi par le Sénat, le Haut Conseil pour le Climat (HCC), instance indépendante, composée de climatologues, d’économistes, d’agronomes, etc., a livré en fin de semaine un rapport sur l’impact environnemental de la 5G.

Celui-ci n’est pas vraiment rassurant, puisqu’il anticipe une augmentation « significative » des émissions de CO2, qui selon l’intensité du déploiement, pourraient s’accroître de 2,7 à 6,7 millions de tonnes à l’horizon 2030. Cette hausse non négligeable – à comparer à l’empreinte carbone actuelle du numérique, estimée à environ 15 millions de tonnes équivalent CO2 – serait principalement due à la prolifération de nouveaux terminaux que la démocratisation de cette technologie va entrainer.

Soulignant que ses travaux « ne peuvent se substituer à une évaluation complète de l'ensemble des impacts environnementaux, sanitaires, économiques, financiers et sociaux, qui aurait dû avoir lieu au préalable », le HCC reconnaît que son rapport ne prend pas en compte les contributions potentielles de la 5G à la transition bas-carbone, affirmant que peu d’évaluations quantifiées existent sur ce sujet.

De nombreux acteurs du numérique interrogés ont pointé les innovations permises par le numérique et les gains en efficacité énergétique promis par des usages de la 5G, sans toutefois être en mesure de fournir des éléments permettant d’intégrer quantitativement ces émissions évitées dans l’évaluation.

Plus d’informations dans L’Obs – Sébastien Billard – 19/12/2020

C’est principalement sur ce dernier point qu’Orange s’appuie pour répliquer et défendre la 5G. Ainsi, le P-DG, Stéphane Richard, estime dans un tweet que « Le Haut Conseil pour le climat semble oublier dans son rapport les émissions évitées par le numérique ». Interviewé par Les Echos (Sébastien Dumoulin – 20/12/2020, article réservé aux abonnés), Michaël Trabbia, Directeur de la technologie et de l’innovation du Groupe, suit la même ligne :

Le HCC prend des hypothèses très agressives sur la hausse du trafic ou du nombre d'objets connectés, et il ne prend en compte aucun des effets positifs attendus de la 5G sur les autres secteurs d'activité : le transport, l'industrie, le bâtiment… (…) Grâce à la 5G, nous pourrons optimiser l'efficacité énergétique des usines, l'éclairage urbain, la collecte des déchets, la gestion du chauffage dans les immeubles…

Interrogé par France Info (19/12/2020), Nicolas Guérin, Secrétaire général du Groupe et Président de la Fédération française des télécoms, reprend le même argument, soulignant que « les opérateurs n'ont pas attendu les attributions de fréquence 5G pour travailler sur l'environnement ».

Plus d’informations sur dans BFM Business – Mélicia Poitiers – 20/12/2020

Economie et Réglementation des Télécoms Responsabilité Sociétale et Environnementale

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur