Coup de tonnerre chez Orange Cyberdéfense !

Le ciel nous tombe sur la tête …

Il nous l’a dit plusieurs fois lors de nos réunions Salariés, sans une vraie possibilité de conduire le navire OCD, notre capitaine jetterait l’éponge. La CFE-CGC d’Orange Cyberdéfense dénonce le départ probable de son dirigeant ! C’est un risque majeur pour l’avenir de notre entreprise. Quant à son remplacement, le pire est à craindre !

Qui l’eût cru ?

En 2020, notre entreprise OCD est partout : des pages saumon aux gros titres de journaux, dans les petites entreprises comme dans les grosses, en pointe dans la création du Campus Cyber, et même à l’Elysée !
Cette réussite n’aurait pas eu une telle ampleur sans un homme. Il est le père fondateur d’OCD. Aujourd’hui on veut l’exclure pour mieux s’approprier son travail.
Une pétition pour le maintien de notre patron est lancée par les salariés OCD et nous la soutenons !
La CFE-CGC d’Orange Cyberdéfense est mobilisée.

Du visionnaire au gestionnaire

Nous avions de l’ambition, nous prenions des risques, nous avions une vision !

Avec le départ de Michel, fini de voir le monde avec un télescope. Prenant le contre-pied des conseils de Guy Kawasaki, la Direction du Groupe a fait la place aux microscopes et à la rentabilité de court-terme, aux économies immédiates et petites. Peu importe la cohérence et que les Global Teams soient gérées hors de France : l’important est de sabrer les coûts !

Si des différents sur la stratégie peuvent être à l’origine de ce départ, nous souhaitons connaître le profil du successeur et s’il connaîtra nos métiers ? Sera-t-il lui-même un créateur d’entreprise et un entrepreneur ? Sera-t-il un vrai un visionnaire ou un fossoyeur gestionnaire et carriériste ?

Carve-out : est-ce bien sage ?

Nous avons créé notre marque. Nous performons dans l’adversité.

Nous sommes un des principaux axes du développement d’Orange Business Services (OBS) ! C’est chaque jour que nous mettons en œuvre un rempart de protection aux activités économiques de la Nation.

Nous en sommes fiers !

Alors, pourquoi un carve-out des activités de cybersécurité, si ce n’est pour nous lâcher au plus offrant ?

Et si toutes les mesurettes d’économies qui réduisent nos avantages n’avaient pour visée que de rendre la mariée plus belle qu’elle n’est ? De rumeurs en démentis, les salariés s’interrogent. La Direction se cantonnait à ne rien confirmer, laissant au groupe la responsabilité d’une éventuelle décision.

L’hypocrisie de la communication alors qu’une banque d’affaire œuvre en coulisse est inacceptable. Nos activités sont non seulement stratégiques mais aussi des relais de croissance essentielles pour le groupe.

En plus de plomber lourdement les comptes, une cotation séparée d’OCD entrainera une perte des synergies avec OBS et ses services associés comme le cloud ou les objets connectés. Elle laissera surtout planer le doute sur la réelle volonté d’Orange d’être encore un leader de la Cybersécurité.

Nous avions activé il y a quelques semaines une procédure d’alerte sur le risque de démantèlement d’OCD sans autre but qu’une petite stratégie financière à court terme qui n’en disait pas son nom. Nous savons désormais que notre alerte était justifiée et que la direction de l’entreprise n’a pas été loyale dans ses réponses.

Un carve-out pour une ouverture de capital à visée strictement financière ne peut que desservir nos intérêts car OCD et Orange renonceraient à devenir un leader. La priorité devrait être au contraire de participer à la consolidation du marché en Europe et de prendre les parts de marchés indispensables à la création d’une licorne de la Cyber Sécurité.

Nous avons les femmes et les hommes, il nous manque aujourd’hui une stratégie à la hauteur des enjeux.

Nous refusons de perdre aujourd’hui un dirigeant français reconnu, et sans doute une partie de son équipe de Direction, pour le seul intérêt d’une caste de financiers méconnaisseurs du métier et de ce qui créé de la richesse pour une entreprise, pour les salariés, et pour la nation.

Nous sommes solidaires, déterminés et combatifs pour sauver l’avenir de notre entreprise !

 

Notre communication en PDF : pdfcoup de tonnerre chez OCD

 

 

 

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur