• Accueil
  • Evènements & Presse
  • Communiqués de Presse
  • Le vote des résolutions proposées à l’AG des actionnaires du 19 mai 2022 décidera de la future présidence d’Orange.

Le vote des résolutions proposées à l’AG des actionnaires du 19 mai 2022 décidera de la future présidence d’Orange.

salle pleyel p1000321
Pline, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Les personnels veulent un Président en capacité d’assurer toutes les missions qui lui incombent et d’accompagner un nouvel élan pour le Groupe.

Télécharger le communiqué en pdf : pdf2022-04-14_cdp_cfe-cgc-orange_adeas_vote-resolutionsagactionnairesorange.pdf

L’Etat a voulu qu’Orange mette en place une gouvernance dissociant les mandats de Présidence non exécutive du Conseil d’administration et de Direction générale opérationnelle.

Dissonances…

Tandis que la nouvelle Directrice générale a pris ses fonctions le 4 avril, la proposition de nommer Jacques Aschenbroich à la Présidence du Conseil d’administration d’Orange inquiète.

Son âge, incompatible avec les règles actuellement en vigueur dans les statuts d’Orange, choque les personnels, alors qu’un plan de départ volontaire visant 6 à 10 000 collègues de plus de 57 ans est en cours au sein du Groupe[1]. En question : la cohérence des règles et l’exemplarité des dirigeants. En parallèle, le bilan de M. Aschenbroich à la tête de Valeo ne rassure pas sur sa capacité à contribuer efficacement à un nouvel élan pour notre Groupe.

Pour les personnels d’Orange, le changement de gouvernance doit constituer l’opportunité d’ouvrir une nouvelle ère, en capacité d’embarquer les personnels dans une stratégie de croissance durable[2], en saisissant toutes les opportunités ouvertes sur un marché des télécommunications et du numérique en pleine mutation, où notre Groupe doit prendre toute sa part.

… et incohérences

Si c’est le discours dominant des collègues qui nous interpellent depuis plusieurs semaines dans les services, certains représentants des personnels actionnaires au Conseil de surveillance du FCPE (Fond Commun de Placement Entreprise) Orange Actions[3] ont choisi de défendre d’autres positions, exprimant des votes incohérents qui brouillent le message sur deux questions majeures pour le futur du Groupe Orange :

  • Sur la gouvernance du Groupe: le 11 mars 2022, le Conseil de surveillance s’est exprimé, de manière quasi unanime, contre la modification des statuts d’Orange visant à permettre à un Président du Conseil d’administration de dépasser l’âge de 70 ans. Mais le 8 avril, après que la CFDT ait demandé un vote à bulletins secrets, ce même Conseil s’est exprimé… en faveur de la candidature de Jacques Aschenbroich par 7 voix pour, 1 abstention, et 4 contre (celles de la CFE-CGC Orange).
  • Sur le dividende versé au titre des résultats 2021: la majorité du Conseil de surveillance considère que le montant de 0.70€ par action est trop élevé en regard des ressources qu’il est nécessaire de conserver au sein de l’entreprise pour qu’elle puisse investir à la hauteur de ses ambitions. Il ne s’agit pas d’une position de principe « contre tout dividende », comme nous avons pris soin de le faire préciser par les différents représentants des personnels actionnaires. Pour autant, la CFDT et l’Aasgo se sont opposées à la proposition d’un dividende alternatif inférieur, qui aurait pourtant mieux reflété la position du Conseil, et un meilleur équilibre entre l’intérêt collectif des personnels en activité et de l’ensemble des actionnaires.

L’ensemble des votes exprimés par le Conseil de surveillance de l’actionnariat salariés et nos explications de vote détaillées sont précisés dans les pages suivantes : nous invitons tous les actionnaires d’Orange à en prendre connaissance, pour éclairer leurs propres décisions de vote pour cette AG 2022, qui sera déterminante pour le futur de notre Groupe.

 

[1] https://www.cfecgc-orange.org/2022031411565/communiques-de-presse/les-personnels-2e-actionnaire-du-groupe-orange-refusent-la-modification-des-statuts-permettant-d-avoir-un-president-ayant-plus-de-70-ans.html

[2] https://www.cfecgc-orange.org/2022012811392/communiques-de-presse/nomination-de-christel-heydemann-a-la-direction-generale-d-orange-la-cfe-cgc-orange-preconise-une-politique-offensive-pour-retrouver-de-l-efficacite-operationnelle.html

[3] Le FCPE Orange Actions regroupe la plupart des actions possédées par les personnels, qui détiennent au total 7,38% du capital et 10,81% des droits de vote, soit près de 14% des suffrages exprimés en AG. Suite à l’ORP Orange Together 2021, la quasi-totalité des 80 000 collaborateurs en France sont actionnaires d’Orange.

Economie et Réglementation des Télécoms Participation, Intéressement et Actionnariat

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur