L'été sera chaud à l'A2P Grand Ouest

La tendance météo, c’est de nous annoncer un été caniculaire, des périodes de sécheresse et des dômes de chaleur. Cette tendance atmosphérique serait-elle comparable à celle de nos plateaux sur nos sites du territoire Grand Ouest ? Le constat sur l’emploi est aussi aride que le temps, en effet 36 départs de l’A2P Grand Ouest en 2021, et pas d’embauche, sûrement un record au même titre que la chaleur !


 Réchauffement climatique


Le sujet de la sous-traitance a réchauffé l’ensemble du groupe et l’actualité récente. Pour exemple, la qualité du déploiement de la fibre dans nos territoires pas toujours au rdv, conséquence d’un travail bâclé. Mais la faute à qui ?
Ce modèle économique, qui parfois consiste à faire et défaire pour refaire, est-il si rentable que cela ? A l’heure ou l’actualité internationale nous oblige à des idées de renationalisation, d’un nouveau modèle économique plus autonome, moins contraint, et finalement d’une gestion moins dépendante des autres, ne serait-il pas le moment pour Orange de remettre au coeur du groupe, une véritable stratégie de ré internalisation de ses activités ? Les départs qui vont encore s’accélérer dans les prochaines années sur notre territoire devraient être le signe d’une réaction rapide et anticipative sur l’emploi de la part d’Orange.
Mais la réponse à une situation qui devrait tous nous préoccuper, c’est de sortir la boîte de pansement et de les coller un à un sur une belle jambe de bois…Des plans d’action en cascade pour répondre à des délais d’installation que l’on pourrait qualifier d’incroyables, on accuserait presque les conseillers de trop vendre et ainsi d’être les responsables de l’incapacité à répondre aux nombreuses demandes clients qui nous font confiance…
Jusqu’à quand les salariés de l’A2P en majorité des experts, pourront-ils accepter de continuer de travailler comme des amateurs faute d’une organisation de notre chaîne de production qui n’est pas à la hauteur des réponses que l’on doit à nos clients professionnels ? Vos représentants CFE-CGC continueront à interpeller la Direction A2P Grand Ouest et la Direction nationale sur ces sujets et notamment celui de l’emploi, pour qu’il (re)devienne une priorité pour l’entreprise mais aussi pour nos clients. Il en va de notre qualité de service, celle qui fait que nos clients nous restent fidèles.


Télétravail en mode « hybride »


Sur l’A2P Grand Ouest, un effectif de 376 CDI actifs pour 258 collègues qui exercent en télétravail. Certains 2 jours par semaine et d’autres 3, ce nombre important de collaborateurs devraient faire l’objet d’une véritable analyse. En effet, la direction n’a pas su nous répondre sur les questions des jours de la semaine en majorité concernés par l’absence sur site des conseillers en télétravail, ni sur le nombre d’heures total de télétravail.
La Direction A2P GO s’est contentée comme à son habitude de présenter un tableau binaire aux élus, avec une colonne pour les sites Grand Ouest, une autre pour les CDI actifs et une dernière sur le nombre de télétravailleurs. A la CFE-CGC nous pensons que ce sujet doit être pris plus au sérieux pour que ce mode « hybride » soit efficient pour la gestion du temps, la productivité, le management à distance et sur site, la formation en présentiel, bref autant de sujets sur lesquels aucune présentation ne répond à nos inquiétudes.
On ne peut plus se contenter d’entendre que la direction est consciente et maîtrise un sujet d’une telle importance.
La CFE-CGC rappelle à la direction que cette évolution de l’organisation du travail est sans précédent et nécessite plus d’attention, d’anticipation mais surtout d’une organisation à la hauteur de l’enjeu. Nous ne sommes plus en mode « gestion de l’urgence ».


Outil multifonctions


C’est comme ça que l’on devrait surnommer le vendeur Nomade de l’A2P !
Si nous devions faire le panorama des aléas auxquels doit faire face le nomade et par voie de conséquence, les clients dont il a la responsabilité de gestion, nous aurions un mal fou à choisir un classement…Le SI avec Enov et Omega, la RA en dysfonctionnement à chaque début et fin de mois, des objectifs en éternelle hausse, les KO fibre, les délais,…Stop on s’arrête là car la Direction détient une réponse à tous nos problèmes !
En effet, la Direction Grand Ouest a proposé une version « gadgets » du vendeur nomade avec la trousse de secours ! Dans ce fameux bagage médical, on y trouve de quoi dépanner temporairement nos clients pour anticiper leur impatience compréhensible, une vraie médecine d’urgence qui a certes des vertus. Mais la Direction A2P ne devrait-elle pas plutôt penser à simplifier ses process, améliorer le SI de manière significative, proposer à ses clients et à ses vendeurs des délais dignes de ce nom et à l’image d’un opérateur mondial qui se veut être le premier… ?
Un vendeur vend, un technicien installe et répare, le SAV se charge de l’après-vente et tout cela dans une organisation efficiente et communicante, un certain modèle qui a presque existé à une certaine époque.
Alors à quand les tournevis, les clés plates et chaussures de sécurité pour les vendeurs nomades ? La CFE-CGC continuera d’interpeller la Direction locale et Nationale pour trouver des solutions pérennes qui améliorent visiblement les conditions de travail des collègues de l’A2P et notamment la charge des missions qui incombent aux vendeurs nomades.


Born to be flex ?


Les actions immobilières se suivent et se ressemblent. La direction affiche la promesse aux salariés d’un nouvel épanouissement au sein de beaux bâtiments, agréables, confortables et surtout en adéquation à la politique de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) !
La direction coche une case dans sa « to do list », avec ce « label RSE » que l’on pourrait comparer à une nouvelle norme.
Nantes Estuaire : belle vitrine pour Orange, on utilise les mots flex, open space à toutes les sauces... Mais dans la réalité, la vraie vie, les vendeurs proactifs ont parfois besoin de s’isoler pour travailler sur un dossier complexe et comme ils ne les comptent plus, la place manque malgré les fameuses boquettes!
Rives d’Orléans : à l’image de Nantes Estuaire, mais en pire ! La direction de l’A2P n’avait pas anticipé les recrutements. Ils devaient être 6, ils sont 11 vendeurs sur le site. La communication n’a pas l’air très fluide entre DO Grand Ouest et A2P sur ce type de projet. Les problèmes d’un bâtiment à l’autre se suivent et se ressemblent et la Direction n’a pas de solution à proposer.
Alors le télétravail devient la norme pour travailler au calme, l’Open Space en mode RSE deviendrait-il responsable d’une pollution sonore ?
Prochaine étape : le projet immobilier de Rennes, deux pour faire un ! Espérons que les membres de la Direction qui occupent des bureaux pour la plupart individuels auront su écouter celles et ceux qui utilisent au quotidien ces espaces communs et qui se plaignent du manque de place et du bruit ambiant…A suivre.


La CFE-CGC Orange revendique:


- Que la Direction A2P Grand Ouest nous présente l’ensemble détaillé des flux traités en interne comme en externe sur l’année 2021.
- Que la Direction A2P Grand Ouest nous présente dans le détail le schéma organisationnel du télétravail sur notre territoire pour les mois et l’année à venir.
- Que la Direction A2P Grand Ouest nous présente les premiers résultats de ses différents plans d’action concernant les délais de mise en production des commandes clients.

Retrouvez l'intégralité de notre analyse ici

Conditions de Travail et Santé

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur