Emploi, formation, alternance : emplois en baisse

Comme le montre le bilan emploi 2019 pour Orange France Siège, les effectifs sont encore en baisse. Sur les 4 dernières années cette baisse représente 3.8% des effectifs globaux de notre périmètre. Elle risque d’augmenter la charge de travail des salariés et les risques psycho-sociaux. Les élus dénoncent une progression parallèle et toujours constante du recours à la sous-traitance qui représente 13% en moyenne sur les 4 dernières années. Nous remarquons avec intérêt une légère augmentation des effectifs en province (La Haute Normandie, Lille Métropole et Les Pays de La Loire Sud). Nous appelons la Direction à continuer sur cette voie. Concernant l’alternance : on ne peut que regretter le faible taux de conversion des alternants en CDI ou CDD, et que cet effort de formation ne profite pas plus directement à notre entreprise. En 2019, nous observons une diminution conséquente du nombre total d’heures de formation, ainsi que le nombre d’heures par salarié. Or la baisse de l’effort de formation est préjudiciable à la performance de l’entreprise et à l’employabilité de ses salariés dans une période de grandes transformations technologiques.

La formation en mode digital a beaucoup augmenté (41% des formations dispensées) et la crise sanitaire a montré l’intérêt de ce mode d’enseignement Néanmoins, la Direction devra rester vigilante et s’assurer que ce nouveau mode de formation n’engendre pas un déficit d’accompagnement et ne rende pas son accès plus difficile, creusant ainsi la fracture numérique entre les salariés. Il faudra également s’assurer que ce mode d’enseignement réponde bien aux besoins de ces derniers.

Les effectifs à Temps Partiel sont en baisse de 5% par rapport à 2018. Il concerne encore une très grande majorité de femmes. Nous constatons également une diminution toute aussi nette des TPA et/ou TPS pour les salariés arrivant en fin de carrière. Sûrement suite au dernier accord sénior, moins favorable que le précédent et à la non revalorisation de la retraite des fonctionnaires. Comme environ 25% des salariés ont plus de 55 ans, nous souhaitons nous assurer que l’entreprise maintient leur employabilité. Les élus du CSEE OFS préconisent une attention particulière portée aux salariés positionnés actuellement sur des métiers en décroissance, afin qu’ils soient accompagnés dans leur évolution professionnelle sur des métiers émergeants.

L’absentéisme a augmenté de 4,5% versus 2018 alors que l’effectif global baisse.

Les élus dénoncent le manque de transparence vis-à-vis des salariés non promus depuis plus de 10 ans.

Enfin, malgré les explications de la Direction, les élus ne comprennent pas comment la moyenne des augmentations salariales est de 1.5% alors que les accords NAO 2019 annonçaient 3% d’augmentation en moyenne. L’écart est de 50%.

Analyse de la CFE-CGC

Nous déplorons le manque d’une gestion prévisionnelle de l’emploi digne de ce nom, comportant le développement des compétences en interne sur les métiers de demain. L’entreprise doit accompagner l’employabilité du salarié et s’assurer de pouvoir recourir aux compétences clés en interne.

Emploi & Métiers Formation Professionnelle Juniors, Apprentis, Stagiaires

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur