CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Presse & Evènements
  • Communiqués de Presse

rawpixel 626044 unsplash

Photo by rawpixel on Unsplash

La CFE-CGC Orange et l’ADEAS (Association de Défense et de l’épargne et de l’Actionnariat des Salariés) dénoncent la hausse du dividende à 0,70 euros par action (0,65 euros l'an dernier) alors que le bénéfice net n’est que de 0,63 euros par action.

C’est le retour, pour la deuxième année consécutive, à une politique d’appauvrissement de l’entreprise avec des dividendes supérieurs aux bénéfices.

(NB : le bénéfice publié est un bénéfice groupe qui inclut 100% des bénéfices de filiales non contrôlées à 100%, ce qui donne lieu à des versement de dividendes localement)

La politique d’investissement massif dans la fibre et la couverture 4G faisant d’Orange de très loin le 1er investisseur parmi les 4 opérateurs, aurait dû conduire à un dividende réduit pour éviter une hausse importante de la dette.

Celle-ci passe de 23,8 à 25,4 milliards d’euros (hors dette perpétuelle de 6 milliards) soit une hausse de 1,6 milliards, limitant la marge de manœuvre d’Orange à opérer de la croissance externe et fragilisant l’entreprise en augmentant sa dépendance aux marchés financiers.

Economie et Réglementation des Télécoms

Imprimer

laptop 3196481 640

Photo : Aymanejed via Pixabay

Le recrutement de Madame Claire Scotton, qui n’a pas respecté les règles définies par la Convention Collective des Télécommunications qui s’applique chez Orange, pose de nombreuses questions qui interrogent les personnels.

La CFE-CGC Orange écrit à la Directrice des Ressources Humaines Groupe.

Emploi & Métiers

Imprimer

zen stones 2774524 640

Photo : Kaz, via Pixabay

Deux accords d’entreprise étaient soumis à signature mardi 18 décembre : l’accord sur la Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC), et l’accord Intergénérationnel.

La CFE-CGC Orange a émis le plus grand nombre de propositions structurées, dont une partie se retrouve dans le texte final des deux accords, mais ne les signe pas : alors que l’entreprise va faire face à un pic de départs en retraite sans précédent, les promesses d’embauches sont insuffisantes, tout comme l’accompagnement à la montée en compétences proposée aux personnels. La désertion des territoires hors Ile-de-France, qui concentre déjà plus du tiers des emplois pour moins de 20% de la population française, va s’accélérer, au détriment de la proximité clients et des conditions de travail de celles et ceux qui vont rester dans l’entreprise.

Au final, si l’accord intergénérationnel a, in extremis, recueilli suffisamment de signatures pour entrer en vigueur sans celle de la CFE-CGC Orange, l’accord GPEC n’est pas signé.

Emploi & Métiers Seniors, Fin de carrières, Retraites Juniors, Apprentis, Stagiaires

Imprimer

justitia 2597016 640

Photo Pixel2013 via Pixabay

La "prime Macron" exclut  les fonctionnaires dans les textes qui seront soumis au Parlement cette semaine.

La CFE-CGC Orange écrit au Premier Ministre pour faire corriger cette injustice sociale, qui pénaliserait les fonctionnaires d'Orange.

Economie et Réglementation des Télécoms Rémunération

Imprimer

grevemanifestationcoeurdefense 27novembre

1 200 salariés, provenant de 9 équipes différentes précédemment réparties sur 8 sites géographiques en Ile-de-France (Bellini, Courbevoie, Javel, Le Galion, Médéric, Neuilly, Vanves, Vélizy) emménagent au sein de l’immeuble Cœur Défense.

Si sur les maquettes ou les photos, tout semble presque trop beau pour être vrai, ces nouveaux locaux sont loin de faire l’unanimité !

En dépit d’objectifs annoncés à coup de beaux slogans (« Un projet humain construit autour d’une dynamique collective »), ce sont des grévistes et des manifestants qui accueilleront les invités attendus entre 10h et 11h.

Télécharger le communiqué en pdf : pdfcdp cfecgcorange inaugurationcoeurdefense greve 27novembre2018.pdf

Conditions de Travail et Santé SCE Orange Business Services

Imprimer