CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Etablissements
  • Divisions de l'UES
  • IMTW

La secretaire de CE qu'il nous FO ?

La dernière séance du CE IMTW a vu l'élection "ubuesque" de la nouvelle secrétaire du CE IMTW.

Candidate tête de liste FO, c'est donc quelques semaine plus tard sous les couleurs de la CFDT que la nouvelle secretaire du CE IMTW s'est présentée... 

Voci notre décalration :

Anne ma sœur Anne ne vois-tu rien venir ?
Madame Gadeyne, n’y voyez aucune allusion à votre personne…

La CFE CGC est juste impatiente de connaitre l’heureux élu… et pourquoi pas « l’heureuse élue » !…
Comme cela se confirme, en effet, il est surprenant qu’une femme ayant traversé, telle une étoile filante, plusieurs OS en moins d’une année, puisse postuler au poste de secrétaire d’un CE. Une manœuvre atypique dont l’éthique syndicale pourrait être discutable et discutée notamment par les salariés qui n’ont pas légitimé ce choix par leurs votes, et pourtant cautionnée par la première organisation syndicale au sein d’Orange, qui ne voit aucun inconvénient à ce qu’une organisation syndicale qui avait droit de vote au sein de notre CE encore hier, ne l’est plus aujourd’hui.

Pire encore! Quelle logique ou cohérence poursuit un syndicat qui agit contre les femmes en les menant devant les tribunaux, des femmes pourtant largement élues et reconnues par les salarié(e)s et qui, en même temps, propose une femme pour occuper le poste de secrétaire de CE ?

Respectueuse des instances, la CFE-CGC se plie, sans se soumettre, à l’idée qu’une telle manœuvre soit possible…. et même si nous nous félicitons que la 1ere organisation syndicale prenne ses responsabilités, devant les conditions de celles-ci, nous ne pourrons que nous abstenir.

Fidèle à ses valeurs et à son programme, renforcée dans notre position au regard de cette pratique, et comme nous l’avons toujours annoncé, la CFE-CGC ne participera pas à au bureau, d’autant plus dans un contexte où ses élues sont exposées à une procédure judiciaire.

 

Nous souhaitons néanmoins bonne chance à ce nouveau bureau en espérant qu'il saura rapidement mettre en oeuvre les prestations auquelles les salariés ont droit. La CFE-CGC, elle, saura prendre ses responsabilités de 2ème organisation syndicale sur le périmètre IMTW en participant activement et en étant force de propositions au sein des différentes commissions du CE.

 

 

Imprimer

1ère Séance du (nouveau) CE IMTW

Le 23 Nov. s'est tenu la 1ère séance du CE IMTW de la nouvelle mandature.

Personne ne s'est proposé au poste de secrétaire du CE.

Retrouvez ci dessous notre déclaration préalable :

La CFE-CGC Orange remercie les 13 921 électeurs qui ont choisi de nous classer désormais comme 2ème organisation Syndicale au niveau du Groupe et 1ère chez les cadres, ces derniers ayant par ailleurs massivement choisi notre Président M. Sébastien Crozier pour les représenter au sein du Conseil d’Administration d’Orange.

Nous remercions également aujourd’hui plus particulièrement, les 1 361 électeurs et électrices du CE IMTW qui nous ont accordé leur confiance, nous classant à 36 voix près de la première place, 2ème organisation sur le périmètre IMTW, et qui ont choisi de faire de la délégation CFE-CGC la 1ère en terme de nombre d’élu-e-s au sein de cette instance.

Comme nous en avons pris l’engagement, nous défendrons les intérêts d’Orange et les intérêts de chacun des salariés et de chacune des salariées, cadres et non-cadres, dans tous les dossiers qui seront présentés.

Fort de cette confiance accordée, nous appelons également de nos vœux que soit mis en place au sein d’ IMTW un système de juste redistribution des budgets ASC, fondé sur ce que nous avons défendu ces dernières semaines, le fameux « tableau magique » qui a valu un quasi plébiscite des salarié-e-s d’Orange au sein des CE SCE et OFS avec respectivement 57 % et 61,5% des voix qui se sont portées sur les candidats et candidates CFE-CGC, lesquel-le-s ont défendu un budget ASC :

  • redistributif à près de 98% du budget des activités sociales et culturelles ;
  • avec des frais de gestion réduits au strict minimum ;
  • offrant des prestations totalement à la main des ayants droit, qui peuvent l’utiliser en fonction de leurs besoins propres ;
  • le tout sans communiquer à l’entreprise des informations intrusives, telles que les revenus, via les QF.
Nous souhaitons qu’une majorité de gestion puisse être trouvée sur la base de ce modèle au sein de notre CE IMTW, et nous resterons attentifs et attentives à la bonne utilisation du budget ASC, dans le seul intérêt des ayants droit de notre CE.

Nous mettrons tout en œuvre pour être digne de la confiance qui nous a été accordée.

Imprimer

Résultats élections CE-DP 2017 sur IMTW

Résultats des élections CE 2017 sur le périmètre IMTW

La CFE-CGC est désormais la 1ere OS en terme de sièges au CE IMTW et vous remercie pour votre confiance

La répartition en terme de sièges titulaires donne :

5 CFE-CGC – 4 CFDT – 4 CGT – 2 SUD – 1 CFTC – 1 F0

 

Et en terme de voix : (entre parenthèses : résultats 2014)

CFDT : 27,55 % soit en baisse de plus de 1 point versus 2014 (28,62% en 2014)
CFE-CGC : 26,84 % soit près de 1 points de plus versus 2014 (26,06% en 2014) alors que l’ensemble de la Division Contenus n’est plus dans le périmètre IMTW
SUD : 14,06 % soit plus de 1 point en moins versus 2014 (15,36% en 2014)
CGT : 13,58 % soit 1 point en plus versus 2014 (12,48% en 2014)
CFTC : 9,39 % soit en baisse de 1 points versus 2014 (10,59% en 2014)
FO : 8,52 % soit en hausse de 2 points versus 2014 (6,83% en 2014)

La délégation CFE-CGC au CE IMTW est ainsi constituée :

 

Titulaires

Suppléants

1

COUCHON David

BAPPEL Laurent

2

DE SALINS Ghislaine

NET Sylvie

3

FRANCHETTE Amaury

D'EPREMESNIL Maxence

4

GARNIER Véronique

BALBI Dominique

5

CAMIN Jean Michel

ROGER DE GARDELLE Thierry

RS

Philippe VIDAL / Jacques HERBAUT

Imprimer

pf ep imtw ce cfe cgc orange trombi

Du 7 au 9 novembre, vous serez invité-e-s à choisir vos représentant-e-s.

Retrouvez les professions de foi et le trombinoscope de tous vos candidats et de toutes vos candidates :

Les délégué-e-s du personnel dans votre établissement DP :

... et nos engagements nationaux pour la défense de vos droits, la gestion des ASC, le Conseil d'Administration d'Orange

Retrouvez toute l'actualité de la campagne en rubrique élections professionnelles 2017.

J'adopte des candidat-e-s engagé-e-s pour vous défendre #JeVoteCFECGCOrange

Cadres ou pas, vous pouvez compter sur nous !

Enregistrer

Imprimer

Bilan R et D exercice 2016 et politique R et D 2017

Information en vue d’une consultation

Périmètre :

- Orange Labs Produits et Services, Recherche, Réseaux

- Technocentre et Orange Vallée

- Objets connectés et partenariats

- Direction du SI groupe DSIG

- et les Autres entités comme : Viaccess, Soft@home, …

La chaine de l’innovation en 2016 :

  • Dépenses : 705 M€ pour les coûts de personnels, dépenses d’exploitation et d’investissement relatives à la recherche, au développement et à l’innovation dans les nouveaux produits et services.
  • Ratio des dépenses 2016 comparé au chiffre d’affaires : 1.7 %.
  • CA 2016 en croissance par rapport à 2015.

Perspectives 2017

Effectifs

En 2017, l’évolution des effectifs de la Recherche et de l’Innovation s’inscrit dans le cadre de l’orientation de la Politique Emploi du Groupe de remplacement partiel des départs : les effectifs baisseront globalement de l’ordre de 2 à 3%.

Minimum de 38 recrutements externes dont 20 dans le domaine de la Recherche pour lequel Orange met en place un programme pluriannuel renforcé de recrutements externes.

Compétences recherchées en externe principalement dans les domaines de la sécurité, du big data, de la virtualisation, de l’intelligence artificielle et porteront principalement sur des métiers tels qu’ingénieurs de recherche, développeurs, intégrateurs, designers.

Orange poursuivra l’effort en matière d’insertion des doctorants/post-docs dans les équipes de Recherche et recrutera environ 35-40 doctorants.

De même, Orange a l’ambition de maintenir le nombre de Post docs dans les équipes de Recherche avec une cible d’environ 20 personnes à fin 2017

2017 verra la poursuite des engagements en matière d’insertion des jeunes dans le cadre des stages dont la volumétrie restera stable, et dans le cadre de l’apprentissage et des contrats de professionnalisation avec pour objectif en nombre à hauteur de 5% des effectifs CDI. À compétences égales, une priorité sera donnée à l’embauche en CDI dans le groupe de ces jeunes, sur des postes juniors.

Le développement des compétences

Plan de formation 2017 : + 5% vs. 2016 soit 78 000h environ (+ 10 % vs. 2015).

Priorités 2017de développement des compétences pour Orange Labs, Technocentre, Orange Vallée et d’Objets Connectés et Partenariats :

  • Innovation, Réseaux et Systèmes d’Information : 5 principales thématiques
  • Le Cloud et la virtualisation : environ 20% des heures
  • L’Agilité et le Devops : 15 % des heures
  • Les Fondamentaux du Développement Logiciel : environ 7 %
  • Le Big Data : environ 5 % des heures
  • L’architecture : environ 5 %
  • L’accompagnement des salariés vers les métiers d’avenir pour environ 7% des heures

Le plan de formation prévoit également :

  • formations marketing : environ 6 % des heures avec une forte proportion sur des thèmes relatifs à l’expérience client et au marketing digital
  • formations Design et API : environ 7 % des heures
  • formations sur les domaines de croissance du Groupe ; Objets connectés et mobile Banking : environ 5% des heures

Enjeux R&D 2017 :

En 2016, Orange a mené des travaux sur trois ruptures d’usage.

  • Better me (moi augmentés) : à l’échelle individuelle, les nouvelles technologies permettront d’amplifier les capacités et d’enrichir les expériences individuelles de chacun.
  • Smarter Society : une économie de la connaissance et de la confiance de plus en plus forte s’émancipera de l’économie « matérielle ».
  • Augmented planet : à l’échelle de la planète, le déploiement toujours plus global et diversifié des technologies numériques transformera en profondeur la Terre, – et donc chacun de nos territoires

Les trois enjeux de ces ruptures d’usage découlent de la rapidité du développement d’un numérique toujours plus puissant et « intelligent », développement porteur d’opportunités, mais aussi de nombreux défis sociétaux, à toutes les échelles (individu, société, planète,…).

« Dans le jeu de la concurrence avec les grands acteurs du numérique, la maîtrise technologique et la capacité d’innovation ne seront pas les seuls différenciateurs. C’est au travers de sa démarche Human Inside, - remettre au centre l’élaboration de finalités et de cultures partagées pour que la puissance du numérique (re)-devienne un instrument de progrès collectif -, qu’Orange se positionne sur chacun de ces grands enjeux sociétaux. »

Analyse de la CFE-CGC

La CFE-CGC fait sienne les recommandations de la Commission R&D, qui réitère les recommandations écrites en 2016, non suivies d’actions, et en formule de nouvelles, consécutives aux transformations profondes d’Orange en « Software Company » et au projet de réorganisation « Odyssée ».

Imprimer