CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Etablissements
  • Divisions de l'UES
  • IMTW

De belles heures d'information syndicale à Lannion et Saint Brieuc avec des salariés mobilisés ; la stratégie du groupe Orange, l'accord reconnaissance des compétences et qualification, l'emploi en région, les projets immobiliers ... autant de sujets qui inquiètent !

mozaique lannion2

Imprimer

HIS à Lyon Gailleton et Danica le 11 octobre 2018

 

bandeau lyon 11 octobre

Le 11 octobre prochain, le syndicat CFE-CGC Orange et Thierry Chatelier, son secrétaire général adjoint, seront présents sur les sites de Lyon Gailleton et Danica pour échanger avec vous.

Au programme :

· Actualités groupe : Nouveau Comex, Résultats financiers, Stratégie

· Épargne et actionnariat Salariés : Participation, Intéressement et Abondements

· Reconnaissance des compétences et des qualifications : Accord et ce que défend la CFE-CGC Orange

· Politique salariale, pouvoir d’achat et partage de la valeur : où en sommes-nous chez ORANGE ?

· ASC et Restauration : et si tout le budget arrivait jusqu’à vos assiettes ?

Et bien sûr les réponses aux questions sur tous les sujets qui vous intéressent.

Venez nombreux !

Syndicalement.

 

Suivez-nous sur Facebook !  fb icon 325x325

 

 

Imprimer

L'essentiel du CE de juillet et août 2018

Au sommaire de cette séance

  • Déclaration préalable du CE de juillet
  • Projets de découpe, d’évolution et de changement de rattachement... : T&GI, WIN, CNC/OLN,QEV
  • Projet immobilier Lyon 2020
  • Rapport sur la situation comparée emploi femmes/hommes 2017
  • Gestion du CE : Titres Restaurant et Télétravail
Téléchargez la lettre du CE dans son intégralité :pdfcr_ce_imtw__juillet_aout_2018.pdf

Egalité Professionnelle Emploi & Métiers Restauration

Imprimer

Notre but : faciliter vos trajets pour arriver jusqu’à votre bureau.


Suite à la demande d’un certain nombre de salarié.e.s estimant le nombre et les horaires de navettes insuffisants pour faire des allers/retours du métro (ligne 13) à Orange Gardens, la CFE-CGC Orange a recueilli vos avis au moyen d’un questionnaire diffusé avant les vacances.

Ce questionnaire a confirmé le constat de sous-capacité des navettes Orange pour accéder au site d’Orange Gardens.
Vous êtes nombreux à souhaiter des horaires allant jusqu’à 10h30 le matin et à l’heure du déjeuner.
Rappelons qu’après 9H40, la seule solution pour arriver au bureau est soit d’aller à pieds (+ de 20mn), soit de prendre les bus RATP (aux attentes interminables). Ce qui ajoute des délais aux temps de trajets déjà très longs des salarié.e.s qui travaillent sur le site d’Orange Gardens.
Les horaires actuels des navettes sont :
8h30 à 9h45 et 17h30 à 19h30

A noter que la navette Orange de la ligne 13 ne peut pas démarrer avant 8h30 en raison du refus catégorique de la SNCF, dont dépend l’emplacement de l’arrêt de la navette.

En s’appuyant sur les résultats du sondage, la CFE CGC Orange a demandé à la Direction du site d’augmenter le nombre de navettes tout en augmentant les plages horaires.

Une revendication entendue...=> ce que nous avons obtenu :


Depuis le lundi 3 septembre, la navette métro effectue une rotation supplémentaire avec un retour au parking d’Orange Gardens à 10h au lieu de 9h45 actuellement.
Un autre projet est en cours de réflexion avec l’attente de mise sur le marché de navettes électriques de + grande capacité (33 places vs 22 aujourd’hui). Espérons le plus vite possible !

Petit rappel :
Il est important de bien respecter les consignes de sécurité pour monter et descendre de la navette :
- Passer devant la navette et non pas derrière
- Suivre les lignes blanches
Si ces règles ne sont pas respectées, la SNCF menace d’arrêter l’accès de la navette sur son site.

Pour en savoir plus sur les résultats du sondage : pdfimtw_resultats_questionnaire_navette_orange_gardens_septembre_2018.pdf

Conditions de Travail et Santé

Imprimer

«Je souhaite m’exprimer sur mon expérience personnelle, pour ceux qui n’ont jamais connu de CE géré par la CFE CGC. Car depuis que j’ai changé de périmètre social et donc de CE, je crève d’envie de le crier sur les toits.

Pendant plusieurs années, j’ai eu le plaisir de profiter du tableau magique et des bureaux du CE largement ouverts avec des vraies personnes «physiques» qui :
-         pouvaient répondre à mes questions immédiatement ou me délivrer directement mes prestations proposaient des prestations subventionnées à 100% : des chèques Culture, Vacances, ou Cadeaux (parce que se faire plaisir ce n’est pas que se cultiver). A répartir librement sur un montant d’enveloppe annuelle avantageuse, qui ne prenait en compte que ma situation à Orange ;
-          offraient pléthores d’activités commerciales qui «égayent les journées au bureau, et des cadeaux surprises en plus de l’enveloppe (bien supérieurs à une subvention exceptionnelle de «45»€ !).

Depuis que je dépends d’un CE non géré par la CFE-CGC c’est :

·         Le site CE/CCUES qui est une douleur (expérience client) ; on se demande si cela n’est pas fait exprès pour ne pas y aller, et donc ne pas consommer ses droits,
·         L’incompréhension du CE vs CCUES ; toutes ces organisations compliquées, et aucun contact humain…
·         Un bureau virtuel, qui ne répond jamais directement à des questions sur le fonctionnement (mail de type «je transmet aux élus» qui restent sans retour ...),
·         Des coûts supplémentaires : par exemple sur les envois postaux, qu’on aimerait mieux récupérer en «droits»,
·         Etre obligé de «financer» ses prestations CE … pour 100€ de chèque Culture, je dois débourser 60€ !
·         Une enveloppe bien inférieure (j’ai perdu plus de 150€ sur une enveloppe brute –sans compter les attributions complémentaires) et qui ne peut être utilisée sans autofinancement,
·         Une intrusion dans ma vie personnelle en me demandant mon QF à déclarer tous les ans : dois-je être pénalisée au sein même de mon entreprise parce que je suis mariée ? parce que mon conjoint gagne bien sa vie ? les impôts sont déjà là pour gérer cet aspect ...A quand le salaire dans une entreprise en fonction de ce que gagne le conjoint et pas en fonction de la contribution du salarié ?
·         1€ de plus par repas dans les restaurants d’entreprise ; sur une année, ça compte...
·         Pas de chèque Cadeau (je n’ai pas le droit de me faire plaisir autrement qu’en me cultivant),
·         Des activités locales dignes de l’«administration», et très chères en plus,
·         Pas ou si peu d’activités commerciales,
·         Des voyages «subventionnés» encore en fonction du quotient, ce qui fait que l’on peut largement trouver mieux ailleurs.

J’ai des collègues qui vont rejoindre le CE dont je dépends aujourd’hui et vont donc vivre la même expérience que moi, je les ai juste avertis qu’il leur reste leurs yeux pour pleurer sur les prestations du CE…».

 

Activités Sociales et Culturelles

Imprimer