Résultats financiers du Groupe Orange - 3ème trimestre 2016

Dans le cadre du Comité de Groupe Européen d'Orange des 8, 9 et 10 novembre 2016 à Tours, la Direction du Groupe a inscrit un point à l'ordre du jour relatif aux résultats financiers du T3 2016, dossier présenté par Pascal Marchand, Directeur du Contrôle de Gestion Central Groupe.

La Direction a commencé par présenter aux membres du Comité de Groupe Européen les faits marquants du semestre, qui s’inscrivent dans une tendance générale positive plus favorable que celle du 1er semestre, soulignant en particulier les performances du Groupe dont :

-        la croissance du chiffre d’affaires s’est accélérée, spécifiquement pour l'Espagne, l’Afrique et  le secteur  Entreprises.

-        la croissance de l’EBITDA enregistre un inversement de tendance et augure ainsi d’une meilleure  tendance pour le S2.

-        les investissements représentent 15,2% du CA traduisant la forte volonté du Groupe d’investir dans la  4G et le FTTH dans un environnement qui reste très compétitif

-        la finalisation de l’acquisition de Groupama qui devient Orange Bank

-        la baisse du CA résultant de l’accord avec Free pour la France en raison de la construction par Free de son propre réseau.

Puis fut détaillé par région du monde et pays le chiffre d’affaires globalement en croissance :

-        croissance maintenue en Belgique, Luxembourg et Roumanie

-        belle performance en Espagne en particulier sur secteur mobile et THD

-        décroissance en Moldavie (acquisition récente) et Slovaquie

-        recul de la croissance sur l’Afrique et Moyen Orient.

La Direction estime que ces chiffres, dans un contexte de pression concurrentielle sur des marchés difficiles et de contrainte règlementaire forte, voire de contrainte fiscale (Afrique) qui écorne le chiffre d’affaires (roaming et voix), sont les résultats de choix stratégiques pertinents, notamment celui de pousser la convergence dans tous les pays européens et d’investir massivement sur la 4G et le THD pour atteindre les objectifs du plan stratégique.

Le chiffre d'affaires en amélioration reste cependant très peu positif en Europe, d’où la nécessité de relais de croissance pour l’avenir, au rang desquels la Direction met l’accent sur les services bancaires.

Enfin, la Direction a présenté au Comité de nouvelles données financières permettant de comparer la situation de l’entreprise à celle de ses pairs. Orange est désormais au 12 ème rang mondial. Sur la zone Europe, Orange, 1er opérateur sur son marché intérieur, performe plutôt mieux que ses concurrents grâce notamment à l’Espagne, en termes d’EBITDA et de marge avec OBS tirant les résultats du groupe, et ses investissements sont parmi les plus élevés.

Les élus du Comité de Groupe Européen ont souligné les efforts consentis par les salariés pour atteindre les résultats présentés du chiffres d’affaires, qui devraient en être récompensés en termes de rémunération, et interrogent la Direction, dans un contexte précisément de croissance du chiffre d'affaires, sur la destruction d’emplois en Espagne arguant de la responsabilité sociale de l’entreprise.

Ils posent également la question stratégique du choix des zones où le groupe investit qui, globalement, sont soit en décroissance (Europe), soit en recul de croissance (Afrique) et sollicitent une présentation de la stratégie du Groupe lors du prochain Comité, en particulier sur les relais de croissance.

Europe et International Participation, Intéressement et Actionnariat Comité Groupe Europe Comité Groupe Monde

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données