CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Intéressement et participation : Bis repetita !

orange exe i love money 500

Une fois de plus, les résultats 2017 sont présentés comme excellents. Ils sont en partie liés à la politique d’investissement dans les réseaux, favorable au développement du business sur le long terme. Malheureusement, le niveau des investissements impacte directement la participation versée aux personnels, qui baisse. Dans le même temps, la rétribution des actionnaires croît : le dividende passe de 0,60 à 0,65 € (supérieur au résultat net par action qui est de 0,62 €) portant la rémunération des actionnaires à 1,7 milliard € au titre de l’exercice 2017, en augmentation de 132 millions € par rapport à l’exercice précédent.

La participation se dégrade (- 4 M€) tandis que l’intéressement Orange SA est en légère amélioration par rapport à l’an dernier (+ 10 M€). Cela suffit à la Direction pour considérer qu’un intéressement exceptionnel n’est pas d’actualité. Les prélèvements sociaux qui s’appliquent sur la rétribution collective et les abondements augmentant dans le même temps (la CSG passe de 7,5 à 9,2%), les personnels ne verront pas grande différence avec l’an dernier.

La CFE-CGC Orange a expressément demandé que l’abondement versé pour l’investissement de l’intéres-sement et de la participation dans les fonds de l’épargne salariale soit augmenté et assoupli… mais les cordons de la bourse sont décidément fermés, et le dispositif est identique à celui de l’an dernier.

Reste la « cerise sur le gâteau », le plan d’Attribution Gratuite d’Actions (AGA) Orange Vision 2020, qui concerne tous les personnels du Groupe en France. Les 73 actions gratuites réservées pour chacun-e (environ 1 000 €) sont soumises à l’atteinte d’objectifs financiers pour les 3 exercices 2017, 2018, 2019, définis sur les 2 indicateurs suivants : cash-flow organique et EBITDA ajusté. Pour 2017, nous avons validé 1/3 de l’objectif global. Pour obtenir 100% des actions, il reste à faire la même performance en 2018 et 2019, sachant que l’accord prévoit a minima l’attribution de 50% des actions, même si les objectifs ne sont pas atteints.

Dans le même temps, la négociation annuelle obligatoire sur les salaires pour 2018 reste sous les auspices de la modération salariale, et n’ira guère au-delà du maintien du pouvoir d’achat pour la plupart d’entre nous.

Cela est-il suffisant pour récompenser l’effort des équipes qui créent les résultats, alors que les effectifs continuent leur spectaculaire décrue, avec une perte de 3 500 équivalents temps plein en 2017 ? Nous ne le croyons pas.

La CFE-CGC ne signera donc pas l’accord annuel sur les salaires, et demande l’ouverture d’une négociation pour réviser la formule de calcul de la participation, afin que les investissements ne pénalisent plus ce qui est partagé entre les personnels.

Intéressement et participation versés en 2018

Participation versée à tous les personnels du Groupe en France – Intéressement versé aux personnels Orange SA

partint2018

Rémunération

Imprimer