CCUES 07 2019 : taxe d'apprentissage 2019

Un vivier s'il vous plait

Le montant de taxe d’apprentissage versé au 28 février 2019 est de 26 718 711 €

  • 51% pour la fraction régionale pour l’apprentissage (versement au Trésor public) : 10 143 580 €
  • 26% pour la fraction « quota » dédiée au financement des CFA et sections d’apprentissage : 7 210 613 €
  • 23% pour la fraction « hors quota » (ou barème) dédiée au financement des formations initiales professionnelle et technologiques hors apprentissage (sauf pour le complément des concours financiers obligatoires) avec deux déductions : les frais de stages et le bonus alternants : 5 175 890€

Orientations Groupe sur la taxe d’apprentissage 2019 :

  • en priorité, et très largement les cursus délivrés en apprentissage jugés prioritaires au vu de besoins futurs de compétences notamment en apprentissage et des recrutements externes du Groupe,
  • puis les organismes développant des actions et/ou des programmes qui soutiennent les axes de la politique Diversité d’Orange particulièrement les volets handicap et mixité des métiers techniques,
  • et, le cas échéant, les activités complémentaires relatives à l’information et l’orientation scolaire et professionnelle.

Analyses de la CFE-CGC

L’édition 2018 du Top 50 des entreprises préférées des étudiants et jeunes diplômés classe Orange à la 43ème place (Source : Le Figaro Etudiant, 17/05/2018) ! L’entreprise n’est donc plus attractive pour les jeunes, alors même qu’un certain nombre de ses métiers sont en tension.

La CFE-CGC Orange milite contre la précarisation des jeunes, qu’entretient le recours aux CDD, destinés à assumer la surcharge de travail induite par les suppressions de postes. Certaines entités enregistrent un turnover de plus de 50%. Quel avenir pour les jeunes sans politique de recrutement et de fidélisation ?

La CFE-CGC Orange réclame :

  • la transformation de 70% des CDD en CDI ;
  • 15 % de CDD maximum par entité ;
  • une rémunération attractive dès l’embauche ;
  • un suivi RH systématique en début de carrière pour définir un plan de carrière et de formations ;
  • des journées de découverte entre entités pour mettre en lumière les différents métiers et briser les silos ;
  • une intégration et des journées d'accueil dignes d'une entreprise du CAC40.

L’alternance doit alimenter le moteur en continu.

Chaque année, Orange accueille près de 4 000 alternants (contrats d’apprentissage et de professionnalisation). Malheureusement, faute d’une politique d’intégration durable, les talents que l’entreprise forme sont au final embauchés par ses concurrents, ou d’autres entreprises. Alors même que la Direction a annoncé un plan de recrutement de 200 techniciens, et se retrouve en difficulté puisqu’aucun vivier n’est constitué…

La CFE-CGC Orange demande :

  • le déploiement de l’alternance principalement dans les entités qui recrutent, ce qui permet d’obtenir une embauche à l’issue du contrat d’alternance ;
  • la transformation en embauche en CDI de 80% des contrats d’alternance, sur les métiers en tension (CHAF, UI, IT, Cybersécurité…), et sur les profils prioritaires (femmes dans les métiers techniques et personnes en situation de handicap) ;
  • l’accueil en alternance de jeunes sans le bac, pour lutter contre l’exclusion et offrir une seconde chance ;
  • un contrat niveau cadre pour tous les alternants étudiant en master.

CCUES

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données