CSEC du 5 février 2020

Un CSEC... toujours pas constitué

À ce jour, la situation reste bloquée, ce dont nous accusent les autres Organisations Syndicales. Nous sommes devenus l’excuse de leurs propres manquements.

C’est pourquoi, suite aussi à la diffusion de tracts mensongers nous accusant entre autre de mettre en péril les ASC, nous souhaitons par ce compte-rendu remettre les points sur les "i".

Depuis plusieurs séances les élus du CSEC sont incapables de désigner un bureau, toutes les autres organisations syndicales (représentant la majorité de l’instance) préférant continuer d’obéir à la « tradition » : secrétaire pour la 1ère OS, trésorier pour la 2ème, secrétaire adjoint pour la 3ème, trésorier adjoint pour la 4ème.

La CFE-CGC a fait des propositions pour prendre la responsabilité du secrétariat sur la base d’un programme, mais toutes ont été rejetées, à commencer par celle visant à séparer le traitement des dossiers relevant des Activités Économiques et Professionnelles de celui des ASC mutualisées… 

  • La CFE-CGC ne peut pas piloter des ASC centralisées dont elle ne partage pas les modalités de fonctionnement : frais de gestion abracadabrantesques, QF injuste et complexe à gérer, fournisseurs choisis en dépit du bon sens... 
  • Les ASC sont de la seule responsabilité des CSE. Certains ont fait le choix d’en déléguer tout ou partie soit à la DRH, quand il s’agit de la restauration, soit au CSEC (le remplaçant du CCUES) qui n’est pas encore, et pour cause, en capacité de les gérer.
  • On accuse dès lors la CFE-CGC de bloquer les ASC des CSE… Mais comment pourrions-nous bloquer le fonctionnement du CSEC avec 7 voix sur 25 ?

Être la 1ère organisation (ou actionnaire, ou parti politique) ne signifie pas être en capacité de gérer l’institution concernée. Il faut un accord de plus de 50% des décideurs… Ce qui n’est en l’occurrence le cas qu’aux CSE d’OFS et de SCE (OBS) dont les ASC, d’ailleurs, se sont ouvertes ou vont s’ouvrir dans les prochains jours...

Bien que 1ère organisation, nous avons refusé les secrétariats à FS&F, TGI et DTSI, faute d’avoir pu construire une majorité de gestion. Il en est de même au CSEC.

Il appartient aux 18 autres élus de l'instance de constituer une majorité de gestion pour piloter les ASC, comme ils l’ont fait depuis 15 ans au CCUES.

Pour lire l'intégralité de nos explications, c'est ici : pdfcr_de_ccues_février_2020.pdf

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Accès rédacteurs

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z - Mentions Légales - Protection des données