CSEC du 26 et 27 mai 2019 : Covid19, suivi des mesures pour accompagner le déconfinement…

Questions de la CFE-CGC Orange

Sans autres nouveaux documents de la Direction pour décrire le suivi des mesures, les interventions et interrogations de vos élus ont été nombreuses concernant :

Le télétravail : l’accord sur le télétravail, dont la CFE-CGC a demandé une renégociation pour intégrer les spécificités liées aux situations de crise comme celle du Covid-19, l’accord, donc, prévoit que dans l’exercice du télétravail à domicile, l’entreprise verse un complément de rémunération forfaitaire annuel de 120€ pour un travail annuel à domicile inférieur ou égal à 96 jour et de 180€ pour un durée annuelle supérieure.

La CFE-CGC Orange a demandé à plusieurs reprises comment ce volet de l’accord serait appliqué dans le cadre de la crise sanitaire et quel complément de rémunération forfaitaire serait mis en œuvre en 2020 pour les salariés ayant exercé leur activité à domicile, durant de longs mois et parfois dans des conditions matérielles très difficiles.

Le secteur tertiaire : pour les sites qui disposent de laboratoire avec des équipements télécoms, quid de la procédure pour accéder à ces laboratoires. Est-elle la même partout, ou y-a-t-il une différence entre les sites en PCA et les autres ?

Concernant les « drives » : pourquoi attendre la réouverture d'un site pour les faire alors qu’aujourd'hui du personnel est sur site en permanence pour réceptionner les marchandises et en support des équipements qui sont restés en service. C'est assez mal vécu par les personnels en télétravail qui ne peuvent pas avoir accès à leurs effets personnels ou matériel laissés sur site.

Un questionnement sur le flex desk enfin : tout le monde semble réclamer la disparition du flex, mais l’utilisation des bâtiments à 50% de leur capacité conduit de fait à la généralisation du flex space pour tous les personnels…

Le nettoyage des centraux…

La CFE-CGC Orange rappelle que les centraux sont des lieux de fort passage de techniciens Orange et d’entreprises sous-traitantes et donc des lieux à risques en termes de contamination.

  • quelles entreprises interviennent dans nos centraux ; la fréquence des interventions a-t-elle été revue ; qui pilote ces interventions et leur contrôle au niveau d’Orange ?
  • comment peut-on s'assurer que les consignes de sécurité soient respectées dans les centraux compte tenu que les intervenant externes peuvent avoir jusqu'a 6 niveaux de sous traitance
  • quel est l'engagement des ESAT dans le cadre des prestations fléchés pour les obligations de handicap, dans la mesure où ces personnels sont classés en personnes sensibles et qu’elles sont toujours confinées ?
  • par ailleurs qui est en charge de piloter le nettoyage des centraux téléphoniques ?

… et des boutiques.

  • Comment sont pilotés et réalisés les contrôles des interventions de nettoyage en boutique?
  • quelle compétence et quel temps ont les Responsables de Boutiques pour faire les contrôles en situation de crise sanitaire...

Les retours terrains semblent montrer que l’organisation est hétérogène, tout comme le niveau d’exigence de ces contrôles. La participation du service GSSO les optimise grandement, mais les équipes GSSO sont-elles suffisamment dimensionnées partout pour assurer cette mission et quelle formation pour garantir que ce soit bien fait à hauteur de ce qui est attendu dans le cadre particulier du COVID? ?

La prime « covid-19 »

La prime « Covid », un élargissement de la prime dite Macron ou prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, devait faire partie de la NAO. Elle a en fait été intégrée aux négociations sur l’accompagnement des personnels de l’UES dans le cadre de la crise Covid-19… Dès lors nous nous interrogeons quant à l’annonce sur le terrain de la mise en paiement de cette prime sur la paie de juin.

Parmi les informations qui circulent aussi sur le terrain, il est fait mention de l’exclusion de certains services pourtant moteurs dans le PCA, notamment dans les UI. En effet, un des critères d’attribution serait la présence terrain et/ou sur site… qu’en est-il à date ? Même question d’ailleurs sur un éventuel taux de présence pris en compte dans le déclanchement de cette prime…

Les bénéficiaires seraient (sous certaines conditions) les services rentrant dans le PCA, mais à date, et malgré nos demandes dans cette instance, nous ne disposons toujours pas d’une liste des services l’intégrant.

CSEC UES Orange

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900014 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur