CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Thèmes
  • Argent
  • Participation, Intéressement et Actionnariat

save 1710217 640

Crédit photo : USA-Reiseblogger via Pixabay

Chez Orange, le fonctionnement du PEG (Plan Epargne Groupe) est encore régi par une décision unilatérale, que l'évolution de la loi et l'intégration de nouvelles filiales rend obsolète, comme certains fonctionnement des fonds de ce PEG.

La CFE-CGC Orange écrit donc à la Directrice des Ressources Humaines Groupe pour demander l'ouverture d'une négociation.

Télécharger le courrier en pdf : pdfcourrier_cfe-cgc_orange_vlb_accordpeg_1octobre2018.pdf

Lire le contenu directement dans cette page

Imprimer

 success 1093891 640

 Photo : geralt, via Pixabay

Si vous avez des fonds dans le PEG (plan épargne Groupe), l’arbitrage est possible entre les fonds suivants :

  • compartiment Orange Actions Classique du fonds Orange Actions (parts C & D)
  • Dynamis Solidaire
  • Evolutis
  • Equilibris
  • Solocal Actions (uniquement en sortie).

Imprimer

Vous l’avez peut-être constaté si vous avez cherché à joindre un conseiller épargne salariale Amundi par téléphone : c’est devenu impossible parmi les choix proposés dans le labyrinthe du serveur vocal interactif ! Mais les voies du serveur ne sont pas impénétrables… Pour parler à un téléopérateur de chair et d’os, il reste 2 solutions, joindre un conseiller Orange ou Joindre un conseiller Amundi :

agent 18707 1920

Rémunération

Imprimer

La CFE-CGC Orange avait fustigé l’accord d’Intéressement 2015-2017, en particulier parce qu’il orientait à la baisse les montants perçus par les personnels qui contribuent directement à la production des résultats au bénéfice des personnels en TPS. Pas de changement de ce côté-là sur le nouvel accord d’intéressement renégocié pour 2018-2020.
Ce dernier aurait pourtant pu constituer un signal positif fort envoyé aux salariés.

 

epargne entreprise 6 investissement


Dans cet esprit, dès l'ouverture de la négociation, la CFE-CGC a de nouveau demandé à la Direction l’augmentation du pourcentage de l’enveloppe et l’intégration des filiales dans cet accord Groupe.

La Direction continue de faire la sourde oreille sur ces sujets et tout particulièrement sur l’intégration des filiales. Les objectifs continueront donc d’être déterminés par entité, et parfois perturbés par les facturations inter sociétés… jetant un discrédit sur les indicateurs retenus.

La loi prévoit que pour être valable l’accord doit obtenir la signature de la majorité des Organisations Syndicales représentatives.

La CFE-CGC Orange, de par sa place de 2ème organisation syndicale de l’UES avait une position déterminante sur l’issue de la négociation et donc sur la reconduction de l’Intéressement…

Bien que toutes nos revendications n’aient pas trouvé un écho favorable auprès de la Direction, nous avons pu obtenir des garanties nous permettant de signée ce dernier accord.

 

Rémunération

Imprimer

Information

Participation

Réserve Spéciale de Participation de 150 042 743 € :

  • une part liée au salaire égale à 80%, (pour tenir compte du pouvoir d’achat des 1ers niveaux de salaire, existence d’un plancher de rémunération (70% du PASS soit 27 459,60 € en 2017) => minimum garanti de participation pour la part liée aux salaires,
  • une part liée à la présence égale à 20%,
  • 93% des salariés ont exprimé un choix de versement, 62% du montant de la participation a été placé (contre 59% en 2017, 63% en 2016 et 59 % en 2015) soit 55 % dans le PEG et 45 % dans le PERCO

Intéressement

  • Masse d’intéressement = 4,77% des salaires, pour un taux cible de 4% et un maxi de 5% soit 200 M€,
  • 70% de la masse d’intéressement répartie en fonction de la durée d’activité (présence et appartenance), et 30% proportionnellement au salaire brut annuel,
  • 94% des salariés ont exprimé un choix de versement : 57% du montant de l’intéressement a été placé (contre 55% en 2017, 54% en 2016 et 47 % en 2015) soit : 80 % dans le PEG en particulier dans le fonds Orange actions dont les versements sont abondés et 20 % dans le PERCO

Analyse de la CFE-CGC

Les résultats financiers 2017 d’Orange s’appuient en partie sur la politique d’investissement dans les réseaux, qui favorise le développement du business à long terme. Cette hausse des investissements (un changement de cap par rapport à l’époque où a été signé l’accord sur la participation) a néanmoins directement impacté le montant de la participation, en baisse de 4 M€.

L’intéressement est, quant à lui, en légère augmentation (+10 M €), ce qui a suffi à la Direction pour considérer qu’un intéressement exceptionnel n’était pas nécessaire.

La CFE-CGC se réjouit que le nouvel accord signé en 2018 sur l’intéressement inclue un indicateur non financier en lien avec la Responsabilité Sociale d’Entreprise.

La CFE-CGC a par ailleurs demandé l’ouverture d’une négociation pour réviser la formule de calcul de la participation, afin que les investissements ne pénalisent plus ce qui est partagé entre les personnels.

La CFE-CGC milite pour que les filiales bénéficient d’un intéressement Groupe, sans succès pour le moment. Elle œuvre au quotidien pour garantir à l’ensemble des personnels d’Orange :

  • une reconnaissance équitable et cohérente ;
  • une réelle prise en compte des contextes spécifiques
  • un niveau de rétribution à la hauteur des efforts passés, présents, et surtout à venir…

Rémunération CCUES

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message