CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • CFE-CGC Orange - Seniors, Fin de carrières, Retraites

Seniors, Fin de carrières, Retraites

emmanuel macron 042019

Photo : Philippe Wojazer

Au cours de son discours prononcé devant 320 journalistes réunis à l'Élysée, le chef de l'État a présenté les premiers enseignements et les premières mesures (plus d’informations dans La Tribune – 25/04/2019) qui font suite au grand débat qu'il avait lancé le 15 janvier, pour répondre à la crise sociale née avec le mouvement des « gilets jaunes ».

Particulièrement attendu sur la thématique du « Travailler plus », Emmanuel Macron a expliqué qu’il ne souhaitait pas toucher à l'âge légal de départ à la retraite, actuellement fixé à 62 ans, respectant ainsi un de ses engagements de campagne. Toutefois, sans obliger les Français à travailler plus longtemps, il entend bien… les y inciter.

Ce sur quoi peut travailler le gouvernement avec le Parlement, c'est de regarder si on peut allonger la période de référence sans bouger l'âge légal, pour avoir un système de décote qui incite à travailler davantage, mais sans forcer tout le monde.

Plus d’informations dans Le Monde – Bertrand Bissuel – 26/04/2019

Quand Emmanuel Macron joue sur les mots… Aujourd’hui, pour pouvoir toucher son indemnité de retraite à taux plein, il faut avoir cotisé, en fonction de son année de naissance, entre 41 et 43 ans. Donc pour partir à 62 ans avec une indemnité à taux plein, il faut en moyenne avoir commencé à travailler à 20 ans… ce qui est de moins en moins le cas, les jeunes Français entrant de plus en plus tardivement dans la vie active. C’est ce que souligne François Hommeril, Président de la CFE-CGC, qui n’a pas été convaincu par ce discours :

Partir à la retraite plus tôt avec une indemnité très diminuée ou plus tard avec une indemnité à taux plein ? Nombre de Français n’ont pas le choix, de sorte qu’une telle mesure reviendrait dans les faits… à retarder l’âge de départ en retraite.

Pas sûr que les Français adhèrent vraiment à l’idée, comme le laisse penser le récent sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, qui n’en trouvait que 25% prêts à « travailler plus durant leur vie en augmentant le nombre d’années de cotisation pour percevoir une retraite à taux plein »…

smartphone 1790833 640

Photo: geralt via Pixabay

Accueillir des jeunes en alternances et en stage et accompagner des collaborateurs en fin de carrière. Voilà deux principes posés par l’accord intergénérationnel pour la période 2019 à 2021 négocié de mai à décembre 2018 chez Orange et signé par trois organisations syndicales (CGT, CFDT, FO)

 […]

La CFE-CGC non signataires estime que l’effort n’est pas à la hauteur des ambitions de l’entreprise et laisse une part trop belle à la sous-traitance.

[…]

Entreprise et Carrières - Sophie Massieu – 22/04/2019
Lire l’article complet sur L’Intranet

Les thèmes portés par vos Délégués du personnel CSE SUD :

  • Amplitude horaire journalière d’un cadre et d’un non cadre / Heures supplémentaires non cadre
  • Recrutements
  • Communication des promos / Voeux du Directeur
  • Prélèvement à la source / Bulletin de paie : calcul assiette CSG non imposable et CSG-RDS non imposable
  • Délégation Valideur Onéo
  • Restauration / Titres Restaurant dématérialisés
  • Salles de réunion / Véhicules de pool
  • Données Skype, mails et données téléphone mobile pro (data, sms)
  • Accord handicap
  • Télétravail / Amélioration du processus
  • Accord Intergénérationnel
  • ARCQ

Retrouvez l'intégralité des réponses de Février : pdfessentiel_dp_cse_sud_02.2019.pdf

Retrouvez l'intégralité des réponses de Mars : pdfessentiel_dp_cse_sud_03.2019.pdf

En ouverture de la séance du 28 Mars 2019, vos délégués du personnel ont remis à la Direction une déclaration préalable concernant le dialogue social au CSE Sud : pdftract_declaration_prealable_dp_cse_sud_mars_2019.pdf

 

Vous avez des questions, des réclamations, des préoccupations, le code du travail permet à tous les Salariés de s'exprimer sur leur travail sans contrainte.

N’hésitez pas à contacter vos représentants CFE CGC.

Vos élus DP : Laurence Ourtiès, Antoine Roeser, Blandine Barthès, Mohamed Benyahia, Hélène Faus, Sandrine Frasca.

Questions/Réponses de la Réunion DP lors de la séance du 15 Mars 2019 :

  • parking HNO Apollo site Montpellier
  • télétravail occasionnel lors d’intempéries.
  • Accord Intergénérationnel 2019-2021
  • Prime exceptionnelle dite « prime Macron »
  • ARCQ
  • PayPlan Vendeur Entreprises S2 2018

Retrouvez l'intégralité des réponses : pdfessentiel_dp_aeoc_mars_2019.pdf

Un problème, une question ?
N’hésitez pas à solliciter un.e Délégués.es du Personnel (DP) de la CFE CGC


Vos élus Languedoc Roussillon: Valérie Vincent, Marc Barnaud, Christophe Prestat, Karim Arnaudin, Annie Alcovero, Marie Christine Bousquet.

Vos élus Midi Pyrénées: Aurélie Gawlik, Eric Demont, Stéphane Laurent Marty.

Au Sommaire de l'essentiel DP AD SOM Février 2019 :

-ARCQ *

-PERSONNEL PROCHE AIDANTS

-REVALORISATION DES TICKETS RESTAURANTS

-CALCUL PVC

-RETRAITE

L'intégralité des questions/réponses :pdftract_dp_fevrier_2019_vd.pdf

N'hésitez pas à prendre contact avec vos représentants pour toutes questions.
Cadres ou pas, vous pouvez compter sur nous !

Déléguée Syndicale AD SOM :

  • Maryline REY

Délégué(e)s Syndical(e)s DO SUD :

  • Denis GAWLIK
  • Emilie GALL

Représentantes Syndicales CHSCT :

Midi Pyrénées :

  • Marylin FETTINGER

Languedoc Roussillon :

  • Floriane CLAUDE

* Accord Reconnaissance des Compétences et Qualifications

Pour cette nouvelle année et comme à l’accoutumé la qualité du dialogue social n’est pas au rendez-vous des réunions des Délégués du Personnel du CSE SUD.

La Direction se contente de répondre, malgré les échanges en séance, que certaines de vos questions ne sont pas de l’ordre des DP !

Certaines trouvent des réponses avec ni plus ni moins que le copié/collé de l’accord en question, et d’autres sont renvoyées vers d’autres instances.

La réunion DP de Février a été programmée le 14 Février …. 15 jours seulement après celle de Janvier

… avec des réponses écrites envoyées à vos représentants tardivement.

Retrouvez l'intégralité des questions/réponses : pdfessentiel_dp_cse_sud_01.2019.pdf

Prochaine réunion Jeudi 28 Mars

Vos élus DP CSE SUD :Laurence OURTIES, Antoine ROESER, Blandine BARTHES, Mohamed BENYAHIA, Hélène FAUS, Sandrine FRASCA.

 seniors 022019

Source : étude "Les seniors, plus souvent en emploi en Île-de-France et dans l’Ouest de la France"

Selon les chiffres dévoilés par la récente étude de l’INSEE, 61% des 50-64 ans étaient en emploi en 2017, contre 53% dix ans auparavant. La crise, les différentes réformes des retraites et de l'assurance-chômage, l’évolution des politiques publiques en matière d'emploi ou encore l'assouplissement des conditions de cumul emploi-retraite depuis 2004 ont contribué à cet accroissement.

Cette tendance cache toutefois de profondes disparités géographiques, avec des taux d’emploi allant de 55 à 63% en province, quand celui de l’Ile-de-France frôle les 69%. La forte surreprésentation des cadres en région parisienne, ainsi que l’important taux de migration des retraités vers la province, expliquent cet état de fait.

Plus d’informations dans La Tribune – Grégoire Normand – 15/02/2019

bac plus 4

L’ «Accord Groupe France Intergénérationnel 2019-2021 » s’applique à l’ensemble des sociétés du Groupe en France (maison mère et filiales détenues à + de 50%). Il aurait dû être un grand rendez-vous autour d’un triple objectif d’amélioration de l’accès des jeunes à un emploi en CDI, de maintien de l’emploi des seniors, et de consolidation de la transmission des savoirs et des compétences. Au finalc’est un accord low cost, globalement moins disant que le précédent :il n’offre pas de réelle perspective aux jeunes, pousse les seniors vers la sortie tout en leur proposant moins de formules de TPS, et néglige l’importance de la passation de témoin entre générations. Après avoir essuyé une fin de non-recevoir à la grande majorité de ses propositions concrètes, la CFE-CGC Orange, dont la délégation était la seule à inclure un jeune de moins de 25 ans, n’a donc pas signé cet accord, plus orienté vers la réduction de la masse salariale que vers la préparation de l’avenir.

Militants et adhérents de la DoSud ont participé au Séminaire national

qui une fois de plus a été très riche en informations.

 seminairenationaljanvier2019

Ils ont assisté à des plénières animées par les négociateurs CFE CGC ORANGE et avec des intervenants extérieurs de qualité.

Durant deux jours,  des stands d’informations et des ateliers ont été proposés dans des domaines variés comme la restauration, les Activités sociales et culturelles, le soutien aux aidants familiaux, la gestion du stress et des émotions, la préparation au départ à la retraite avec le lancement du Club des retraités.

Ce séminaire est aussi l’occasion de rencontrer des collègues de toute la France et de toute entité Orange, et un accueil particulier pour tous les jeunes et nouveaux arrivants.

Au sommaire de ces deux jours :

  • Etat des lieux , actualité sociale, marché des télécoms, situation à Orange , présenté par le Président Sébastien Crozier
  • Le rôle du manager à Orange, et dans les nouvelles formes d’organisation, présenté par Sébastien Olléon, associé de Grand Angle- Synthèse de l’étude commanditée par l’Institut des Métiers d’Orange
  • Présentation de Parnasse (services personnalisés pour les clients et clientes VIP d’Orange) par Niva Sintès, Directrice de Parnasse
  • Le mouvement des gilets jaunes : éléments d’analyse Stéphane Rozès, politologue, Président de CAP, enseignant à Sciences po et HEC
  • Innovation : Les Telcos et les GAFA, l’innovation chez Orange présenté par David Couchon d’Orange Lab Services
  • Synthèse des dernières négociations ou en cours
  • Retour sur les orientations du programme ASC

 

Pour accéder aux présentations, cliquez ici (accès réservé à nos adhérents). Pour adhérer, c’est ici

Le prochain Séminaire se déroulera les 1er et 02 Avril à Paris,

tous les militants et adhérents sans conditions d’ancienneté sont invités.

N’hésitez pas à nous rejoindre !

 

Vos représentants DOSud

Voici une sélection de questions posées et de réponses apportées à la réunion des DP (Délégués du personnel) pour l'Agence Distribution SOM de Janvier 2019 :

  • Retraite
  • ARCQ *
  • Heures Supplémentaires
  • Recrutements
  • Gilets jaunes
  • Charte des Congés
  • PVC

pdfEssentiel DP AD SOM Janvier 2019

*Accord Reconnaissance des Compétences et des Qualifications

 N'hésitez pas à solliciter vos représentants CFE-CGC AD SOM :

Représentants syndicaux CFE-CGC ADSOM : Maryline REY - Denis GAWLIK - Emilie GALL
Votre élu DP MP SUD : Jean-Marc JAFFRES
Vos RS CHSCT : Foriane CLAUDE & Maryline FETTINGER

grandma 3628304 640

Photo: Nikon 2110 via Pixabay

La CFDT, la CGT et FO d’Orange ont signé l’accord intergénérationnel 2019-2021, conclu le 12 décembre.

[…]

La CFE-CGC non-signataire indique le 18 décembre, qu’elle craint 10 000 suppressions de postes en trois ans et souligne qu’Orange a perdu 40% de ses effectifs français en 20 ans. Elle considère que la direction s’est montrée « plus pressée de laisser partir les postulants à la retraite ou au TPS que de s’engager sur le recrutement et la montée en compétence de jeunes salariés susceptibles de prendre la relève »

Liaisons Sociales - 20/12/2018
Sur l'intranoo

the strategy 1080536 640

Photo: jarmoluk via Pixabay

Le projet d’accord de GPEC (Gestion Prévisionnelle de l'Emploi et des Compétences) négocié à Orange n’a pas obtenu les signatures syndicales nécessaires à sa validation, fait savoir la CFE-CGC (non-signataire) dans un communiqué du 18/12/2018. 

[...]

Afin d’expliquer son refus de signer, la CFE-CGC écrit : « Alors que l’entreprise va faire face à un pic de départs en retraite sans précédent, les promesses d’embauches sont insuffisantes, tout comme l’accompagnement à la montée en compétences proposée aux personnels ». 

La CFE-CGC développe : « Les données communiquées par la direction pendant la négociation des deux accords [GPEC et intergénérationnel, NDLR] laissent prévoir au moins 10 000 suppressions supplémentaires sur la période 2018-2020 (-14 % en équivalents temps plein) ».

[...]

News Tank - (pour les abonnés)-  20/12/2018

L’accord Intergénérationnel est un accord d’entreprise à fort enjeu car il couvre Orange SA c’est à dire Orange France, les Divisions, OBS SA, Orange Banque, …. et regroupe 3 thèmes essentiels : l’engagement en faveur de la formation et de l’insertion des jeunes dans l’emploi, l’engagement en faveur de l’emploi des seniors dont le TPS et la transmission des savoirs et des compétences.

Au travers de cet accord s’exprime la solidarité entre les générations.
En conséquence, en tant qu’Institution Représentante du Personnel (IRP) nous avons le devoir de défendre l’intérêt collectif, de nous soucier de l’avenir du groupe, et de l’emploi des séniors et des jeunes.

Cet accord n’a pas fait l’objet d’une réelle volonté de négociation de la part de la Direction.

La CFE-CGC n’a pas cédé au chantage TPS comme certaines OS au détriment des jeunes et des actifs de l’entreprise. La Direction a pu donc passer son projet à minima.

C’est dans cet esprit que la CFE CGC a refusé la signature de l’accord Intergénérationnel.
En effet nous n’avons pas pu obtenir d’engagement de la direction sur les embauches au-delà de 2020.
Nous refusons de signer un chèque en blanc dont les générations futures devront payer l’addition.
Nous refusons la désertification de nos régions (suppression de site, Agences…) et le recours massif à la sous traitance.
Pour les Séniors il est dommage que la prime d’entrée ne soit pas renouvelée et que peu de nos revendications n’aient été prises en compte.
Notamment nos demandes sur l’harmonisation de la prime DG51 qui reste à la main du management local sans aucune garantie d’équité sur le territoire, et sur la mise en place d’un TPS 4 ans qui reste réaliste pour l’entreprise.
Au final, le TPS servira de variable d’ajustement pour les petits sites.

Cette non signature aurait pu être l’occasion de revenir à la table des négociations.
L’accord a été entériné avec la majorité exigée.
Il est cependant certain que la Direction n’a pu que noter que le dialogue social est au point mort.
Quant à nous, nous poursuivons nos actions dans un esprit de co construction afin d’assurer un avenir aux générations futures, et de permettre dans un même temps aux séniors de partir dignement pour un repos bien mérité, tout en assurant une réelle transmission.

zen stones 2774524 640

Photo : Kaz, via Pixabay

Deux accords d’entreprise étaient soumis à signature mardi 18 décembre : l’accord sur la Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC), et l’accord Intergénérationnel.

La CFE-CGC Orange a émis le plus grand nombre de propositions structurées, dont une partie se retrouve dans le texte final des deux accords, mais ne les signe pas : alors que l’entreprise va faire face à un pic de départs en retraite sans précédent, les promesses d’embauches sont insuffisantes, tout comme l’accompagnement à la montée en compétences proposée aux personnels. La désertion des territoires hors Ile-de-France, qui concentre déjà plus du tiers des emplois pour moins de 20% de la population française, va s’accélérer, au détriment de la proximité clients et des conditions de travail de celles et ceux qui vont rester dans l’entreprise.

Au final, si l’accord intergénérationnel a, in extremis, recueilli suffisamment de signatures pour entrer en vigueur sans celle de la CFE-CGC Orange, l’accord GPEC n’est pas signé.

epargne 112018

Photo : nattanan23 / Pixabay

Lors d'un départ à la retraite, une fois que l'épargne salariale est soldée, il est indispensable de clôturer le plan d'épargne entreprise. Sinon, les prélèvements se poursuivent rappelle le médiateur de l'Autorité des marchés financiers qui demande une meilleure information des salariés.

A lire dans Boursorama – 09/11/2018

phone 1662578 640

Photo : Alexa Fotos via Pixabay

 Un accord intergénérationnel devrait être signé chez Orange d’ici à fin décembre.

Le dispositif créé sous le quinquennat de François Hollande ayant été abrogé en septembre 2017 sans avoir atteint son objectif, le groupe n’avait pas l’obligation de renégocier le texte précédent. A la demande insistante des syndicats, il l’a néanmoins remis sur le métier. […]

Un dernier round de négociation est prévu ce mois-ci, avant la remise d’un projet définitif par la direction. La CFE-CGC réclame « au moins deux séances supplémentaires », compte tenu de l’état d’avancement du dossier. Elle demande à la direction de porter à 5% la proportion d’alternants dans les effectifs globaux, et de réserver à ceux d’entre eux qui auront réussi leur parcours, au moins un tiers des postes pourvus par candidatures externes, soit 600 CDI.

Concernant les seniors, la CFE-CGC revendique l’amélioration des temps partiels, en particulier l’abondement du temps travaillé. […]

Gestion Sociale - pour les abonnés - 01/11/2018 - Sur Intranoo

A noter : cet article de presse ne reflète pas l'intégralité de nos propositions, que vous pouvez retrouver en rubriques Juniors& Seniors, et ne présume en rien de notre signature de l'accord tant que la négociation n'est pas terminée. La CFE-CGC Orange publiera un tract récapitulant les mesures à votre disposition une fois la négociation terminée.

agir seniors 102018

Source : guide AGIR pour l'emploi et le travail des seniors

Après le rapport de France Stratégie publié la semaine dernière, c’est au tour de Secafi de se pencher sur la problématique du travail des seniors :

Dans le cadre de sa collection des guides AGIR pour l’amélioration des conditions de travail, destinée à mieux appréhender les questions de santé et de qualité de vie au travail, Secafi publie un 14e opus qui se propose d’analyser la place des seniors dans l’entreprise et de présenter des pistes pour permettre à toutes les générations, au sein d’une même structure, de s’articuler efficacement.

Plus d’informations dans Miroir Social – 09/10/2018