CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Ambition 2016 : bilan d'un échec annoncé.

L’offre réservée aux personnels « Orange Ambition 2016 » a démontré l’incompétence de la Direction.

En dépit de son ouverture à l’international, les 11,5 millions de titres proposés ne seront pas intégralement distribués. Les personnels manquent-ils de confiance dans leur propre entreprise ?

L’offre Cap’Orange de 2016 avait fait l’objet d’une souscription de près de 17 millions de titres, pour 16 millions proposés, sur le périmètre France uniquement, avec 33 000 souscripteurs, à 95% salariés en activité.

La formule Garantie, complexe, était sans doute plus intéressante pour les banquiers que pour les personnels… qui l’ont compris ! Elle a deux fois moins séduit qu’en 2014 : 22 % des actions souscrites / 41 % des actions souscrites dans Cap’Orange.

 en millions d'actions nombre
souscripteurs
taux
souscription
actions
demandées
actions
offertes
total
actions
apport
personnel
moyen
Personnels France          39 000   36,0% 8,12 1,53 9,66 2,5 K€
Personnels hors France            3 300   9,6% 0,67 0,16 0,83 2,4 K€
Retraités            3 000   7,5% 0,7   0,7 2,8K€
  45 300   9,49 1,69 11,19 2,5 K€

Les raisons d’une souscription insuffisante

Selon la Direction, toutes les conditions étaient réunies pour favoriser l’actionnariat salarié. L’argument fort résidait dans le couplage de l’ORP avec le versement de la participation, censé favoriser l’investissement par rapport au dispositif de 2014 qui imposait le versement en cash. Dans les faits, cela a permis d’augmenter le nombre total de souscripteurs (+ 18% sur la France), au détriment de l’investissement moyen (2,5K€ / 3,7K€ en 2014).

Comme nos comparatifs l’avaient montré, l’offre était beaucoup moins attractive que celle de 2014 : l’abondement moyen en actions gratuites est en effet passé de 33% pour 700 actions achetées en 2014, à 20% pour 400 actions achetées en 2016.

Le parcours digital était déplorable. Mettre la participation en point d’entrée, et non la souscription à l’ORP, incitait à penser qu’on ne pouvait pas souscrire au-delà du montant de sa participation. Ne parlons pas de l’ergonomie hasardeuse du site Amundi et des plantages récurrents à chaque pic de trafic.

La CFE-CGC Orange avait également attiré l’attention de la Direction sur la
cannibalisation entre les différents dispositifs : pouvoir placer sa participation dans les dispositifs classiques en plus d’Ambition 2016 les mettait insidieusement en concurrence. Placer 500 € de participation dans le Perco en rapportait 500 € de plus par abondement. Le placer dans Ambition 2016 n’en rapportait que 280 € (actions gratuites + décote).

Ajoutons à cela :

  • un prix de souscription plus élevé, 9.69 € en 2014 contre 11.92 € en 2016,
  • une communication peu présente et assez pauvre.

Rien n’incitait donc les personnels à souscrire à l’ORP.

En pratique

Le site Amundi sera mis à jour pour le 7 juin, date de l’AG des actionnaires, avec les montants définitifs de vos souscriptions dans Orange Ambition 2016. Le site de l’offre sur l’intranet Orange (http://bit.ly/Ambition2016) continue d’être alimenté avec toutes les infos pratiques concernant la fin de l’opération.

Tableau comparatif actualisé

  Cap Orange 2014 Ambition 2016
Nombre de titres 16 millions (titres existants) 11,5 millions (augmentation de capital)
Personnels concernés 148 000 (actifs + retraités France) 192 000 (actifs + retraités France + actifs 29 autres pays)
Abondement
(actions offertes)
  • jusqu’à 300 actions achetées : 1 pour 2 =   max 150
  • de 301 à 700 actions achetées : 1 pour 5 = max 80
Au-delà de 700 actions achetées :
décote de 20% uniquement

France : 80 maxi, en 2 tranches

  • jusqu’à 160 actions achetées : 1 pour 4 = max 40
  • de 161 à 400 actions achetées : 1 pour 6 = max 40

International : 100 maxi, en 2 tranches

  • jusqu’à 180 actions achetées : 1 pour 3 = max 60
  • de 181 à 400 actions achetées : 1 pour 6 = max 40

Au-delà de 400 actions achetées : décote de 20% uniquement

Nbre max d’actions offertes 230 80 en France, 100 à l’international
Paiement échelonné en 5 fois en 3 fois

Rendement de l’offre Garantie

simulation réalisée sur le nombre maxi d’actions pouvant entrer dans la formule Garantie

Actualisation de l’hypothèse avec le prix final de souscription : 11,92 € (prix de référence = 14,90 €)
hypothèse de cours moyen de l’action Orange sur 5 ans : 16,26 €

Hausse moyenne protégée 
= cours moyen de l’action – prix de souscription

16,26 € - 11,92 € = 4.34 €

Rendement : 200 actions garanties x 4.26 € = 868 €

Hausse moyenne protégée
= cours moyen de l’action – prix de référence

16,26 € - 14,90 € = 1,36 €

Rendement : 160 actions garanties x 1,36 € = 217,60 €


10%... mais quand exactement ?

Essentiel 2020 définit l’actionnariat salariés comme stratégique, avec un objectif affiché de 10% du capital détenu par les personnels à l’horizon du plan. Mais si les offres réservées aux personnels restent aussi peu attractives, quand bien même il y en aurait une tous les ans (ce qui n’est plus très certain), il faudra plus de 10 ans pour atteindre l’objectif.

La CFE-CGC et l’ADEAS sont convaincues qu’un actionnariat salariés fort est une garantie de stabilité à long terme, et qu’elle permet une meilleure prise en compte de l’intérêt collectif des personnels dans les décisions stratégiques de l’entreprise, tout comme dans la qualité de sa gouvernance (rétribution des dirigeants, résolutions proposées à l’AG des actionnaires, montant du dividende…) : nous continuerons donc de militer assidûment pour le défendre.

Imprimer