CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
  • Comités Groupe
  • Comité Groupe Europe+Monde
  • Orange MEA, ou comment passer d'une filiale d'Orange en Afrique à une filiale à part entière

Orange MEA, ou comment passer d'une filiale d'Orange en Afrique à une filiale à part entière

[French version here/English version below]

Dans le cadre du Comité Groupe Monde des 11, 12 et 13 avril 2018 à Casablanca au Maroc, la Direction a inscrit un point à l’ordre du jour concernant les activités d’Orange en Afrique et au Moyen-Orient. Bruno Mettling, Président de la structure OMEA (Orange Middle-East and Africa), présentait ce point.

Orange confirme sa présence en Afrique avec la création d’une filiale africaine à part entière. L’objectif est qu’elle puisse autofinancer ses projets, et ne devra plus dépendre pour son développement des fonds avancés par le Groupe. Cela a été rendu possible par la consolidation de notre présence dans chacun des pays du continent et par les bons résultats.

Le siège de cette nouvelle holding sera situé en Afrique, au Maroc,  à Casablanca, et le top management sera tenu par des collègues africains. Bruno Mettling aura alors des fonctions non-exécutives, Alioune Ndiaye, actuel président directeur général de Sonatel, prendra les rênes des activités du Groupe sur la zone.

D’opérateur de connectivité nous évoluons vers un opérateur multi-services en développant des relais de croissance structurants tels que Orange Money, Orange Energie avec le solaire, dans l’agriculture, l’éducation, la digitalisation des entreprises, la santé avec Orange Healthcare. Cette diversification d’activités pourra se faire via le développement de partenariats.

Quelques chiffres démontrent l’évolution considérable de l’activité en Afrique, de 2010 à nos jours :
- de 62 millions de clients à 130 millions aujourd’hui
- 1 Africain sur 10 est chez Orange
- 1 Africain sur 100 est utilisateur des services de très haut débit.
Le Mobile Data et Orange Money représentent plus du milliard d’euros, soit 20% de notre chiffre d’affaires consolidé.

La création de la filiale Afrique Moyen Orient sera organisée par le programme Kilimandjaro sur lequel Bruno Mettling est resté plutôt évasif. On sait que ce projet est structuré autour de cinq grands chantiers :
  • Adapter notre modèle d’affaires aux enjeux du continent
  • Agiliser la chaîne de l’innovation et l’implémentation des relais de croissance
  • Mieux capitaliser sur les expertises et la Diversité
  • Vers un modèle entrepreneurial permettant d’attirer les talents et les compétences
  • Ancrer Orange comme un acteur économique et sociétal incontournable en zone MEA.

Au-delà de la passion évidente de l’orateur pour son sujet, les membres du Comité Groupe Monde ont apprécié que le groupe développe encore sa dimension internationale tout en paraissant moins franco-français. Néanmoins ils sont demeurés dans le flou concernant la déclinaison concrète de ce programme en cours d'élaboration. Les élus ont d’ailleurs formulé une demande relative à la tenue d'un Comité Groupe Monde portant sur le sujet Kilimandjaro. La question de la pérennité de l’emploi demeure centrale, Kilimandjaro ne devant pas être le faux nez d’une centralisation des emplois en Afrique avant leur externalisation.

[English version]

As part of the World Works Council on April 11th, 12th and 13th, 2018, in Casablanca, Morocco, the Management has placed an item on the agenda concerning Orange's activities in Africa and Middle East. Bruno Mettling, President of OMEA (Orange Middle East and Africa), presented this point.

Orange confirms its presence in Africa with the creation of a wholly owned African subsidiary. The aim is that it can self-finance its projects, and will no longer have to rely on the funds advanced by the Group for its development. This has been made possible by the consolidation of our presence in each of the countries of the continent and by the good results.

The headquarters of this new holding will be located in Africa, Morocco, Casablanca, and top management will be held by African colleagues. Bruno Mettling will then have non-executive functions, Alioune Ndiaye, current CEO of Sonatel, will take the reins of the Group's activities in the area.

Starting from connectivity operator, we evolve towards a multi-services operator by developing structuring growth relays such as Orange Money, Orange Energy with solar, in agriculture, education, digitalization of companies, health with Orange Healthcare. This diversification of activities can be achieved through the development of partnerships.

Some figures show the considerable evolution of activity in Africa, from 2010 to today:
- from 62 million customers to 130 million today
- 1 African out of 10 is at Orange
- 1 African out of 100 is a very high speed services user
Mobile Data and Orange Money represent more than one billion euros, or 20% of our consolidated turnover.

The creation of the Africa Middle East subsidiary will be organized by the Kilimanjaro program on which Bruno Mettling remained rather evasive. We know that this project is structured around five major projects:

  • Adapt our business model to the challenges of the continent
  • Agilize the chain of innovation and the implementation of growth drivers
  • Capitalize better on expertise and diversity
  • Aim towards an entrepreneurial modem to attract talent and skills
  • Anchoring Orange as a key economic and societal player in the MEA area
Beyond the obvious passion of the speaker for his subject, the members of the World Works Council appreciated that the group is still developing its international dimension while appearing less Franco-French. Nevertheless, Bruno Mettling remained vague about the concrete implementation of this program under development. The elected representatives have also made a request for the holding of a special World Works Council dedicated to Kilimanjaro project. The question of the durability of employment remains central, Kilimanjaro should not be the false nose of a centralization of jobs in Africa before outsourcing...

Conditions de Travail et Santé Emploi & Métiers Europe et International Orange Business Services

Imprimer