Déclaration préalable au CSEE ordinaire de la DO GSO du 26 octobre 2022

Madame La Présidente,

Mesdames et Messieurs les élus, et représentants de la direction.

Connaissez-vous le rêve ultime des dirigeants capitalistes de notre planète si mal en point ?
Il porte le nom de TANG YU, et il s’agit d’un robot à l’apparence d’une jeune femme chinoise, qui a été dotée d’une IA, d’une intelligence artificielle.

Tang YU travaille donc 24H sur 24, et pour le plus grand bonheur de sa firme, s’acquitte de son travail sans réclamer d’augmentation, car n’elle n’est pas payée, sans prendre de congés, sans jamais être malade, sans réclamer d’adaptation de son poste de travail, sans risque de congé parental, sans jamais faire grève, sans tickets restaurants ni cantine, sans place de parking.
La seule chose qui lui manque c’est l’imagination et la créativité. C’est pourquoi elle a été nommée au poste de …PDG.
Oui, les actionnaires de NetDragon Websoft, société de jeux vidéo qui compte plusieurs milliers de salariés et brasse des milliards de dollars, ont choisi comme Présidente Directrice Générale un robot sans âme et sans émotion.

Voilà que le rêve pourrait bien tourner au cauchemar pour certains dirigeants de grandes entreprises, qui se voyaient déjà réclamer à leurs actionnaires le remplacement de toute la ligne hiérarchique par des IA, ainsi que celui des simples travailleurs.

Car plus personne n’est à l’abri.

Tang Yu est capable d’approuver, signer des documents, comme tout PDG, mais aussi de gérer des projets, évaluer les performances du personnel, et décider éventuellement de sanctions. "Tang Yu améliore les process, augmente la qualité des tâches de travail et la vitesse d'exécution", se réjouit NetDragon. L’entreprise met en avant sa rationalité et sa logique, car contrairement aux humains, elle n’a pas de sentiments.

Bienvenue dans une entreprise digitale et humanoïde. On n’arrête pas le progrès.

Déjà en 2021, l’entreprise Russe Xsolla, spécialisée dans les jeux vidéo elle aussi, avait utilisé une IA pour licencier 150 personnes sur des critères pseudo objectifs d’efficacité et de productivité.
Le 17 aout dernier, ce sont 60 salariés de Accenture, entreprise fournisseur de Facebook, qui ont fait leurs cartons sur décision d’une intelligence artificielle.
Ce genre de choses va se multiplier n’en doutons pas, mais ce qui est nouveau et inattendu, c’est que même les PDG, les patrons de filiales, les responsables de branche ou de directions ne sont plus à l’abri.
Et pour TANG YU, pas de parachute doré en cas de défaillance : il suffit juste de la débrancher.

Vous pouvez la lire dans son intégralité ICI

Conditions de Travail et Santé Numérique AE Agence Entreprise

Nos coordonnées

CFE-CGC Orange
10-12 rue Saint Amand
75015 Paris Cedex 15

   
nous contacter
01 46 79 28 74
01 40 45 51 57

Epargne

Formation

Siège : CFE-CGC Orange - 104 rue Oberkampf, 75011 PARIS - SIRET 50803050900022 - 9420Z
Mentions Légales - Protection des données - Accès rédacteur