CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image

fracture numerique 012019

Source : rapport « Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics »

Le Défenseur des droits vient de publier un rapport pointant du doigt les risques d’inégalités d’accès aux services publics dans le cadre de la dématérialisation des procédures administratives. Y sont notamment mises en lumière les fractures territoriales, sociales et culturelles qui, ajoutées aux dysfonctionnements des outils déjà mis en œuvre, ne vont « pas dans le sens de l’amélioration des droits, pour tous et pour toutes ».

Face à ces fractures, ces loupés, ces dérives, la première recommandation du Défenseur des droits est simple : « Qu’aucune démarche administrative ne soit accessible uniquement par voie dématérialisée. » Il plaide, par ailleurs, pour que soient repérées et accompagnées les personnes en difficulté avec le numérique, jugeant les dispositifs existants – comme les maisons de services au public, les « points numériques » dans les préfectures, ou la distribution de chèque pour des heures de formation – intéressants, mais insuffisants. Il préconise de « redéployer une partie des économies procurées par la dématérialisation des services publics vers la mise en place de dispositifs pérennes d’accompagnement des usagers ».

Plus d’informations dans Le Monde – Aline Leclerc – 17/01/2019

Numérique

Imprimer

adopte digital 012019

Illustration : Adopte le digital

Dans le cadre de l'initiative « Adopte le digital », un bus va sillonner la France pour former gratuitement les TPE/PME aux nouveaux outils numériques.

La première tournée d’« Adopte le digital » se déroule dans la région Auvergne-Rhône-Alpes du 15 au 25 janvier, avec neuf dates de formation prévues. Une centaine d'entrepreneurs se sont déjà inscrits, mais l'initiative souhaite toucher 300 dirigeants au total. Les tournées devraient ensuite se répliquer dans toute la France courant 2019.

Plus d'informations dans La Tribune – Anaïs Cherif – 14/01/2019

Une initiative intéressante, tant sur le fond que sur la forme, dans laquelle Orange aurait peut-être pu avoir sa place…

Numérique

Imprimer

Amazon, vendeur de destruction massive

entrepot 012019

Photo : Lucas Jackson / Reuters

Une enquête diffusée hier soir sur M6 dans l’émission « Capital » a montré que le géant américain du e-commerce organisait la destruction de millions de produits invendus.

Amazon a, en effet, mis en place un système de facturation du stockage tel (26 euros/m3 au départ, 500 euros/m3 après six mois, 1 000 euros/m3 après un an) qu’il dissuade la quasi-totalité des vendeurs, implantés à une écrasante majorité en Chine, de rapatrier leur marchandise. D’un simple clic et pour un coût dérisoire, ils ordonnent donc en masse à Amazon de la détruire. Ce qui permet à Amazon de récuser toute responsabilité dans ce gâchis.

Plus d’informations dans Le Monde – Catherine Pacary – 11/01/2019

Présente sur le plateau, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique, Brune Poirson, s’est dite « choquée » par ces pratiques, et a annoncé une loi à venir pour les interdire.

Plus d’informations dans Le Monde – 14/01/2019

Numérique

Imprimer

La France a décidé de mettre en place la taxe sur les GAFA dès le 1er janvier. Cette taxe devrait s'élever à 3% et portera sur le chiffre d'affaire réalisé en France.

Une telle approche sera-t-elle efficace ? Avons-nous raison de nous lancer seuls à l’assaut de ces multinationales ? Faut-il se réjouir de ce nouveau régime fiscal ?

Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'État chargé du Numérique, Benoît Thieulin, membre et ancien président du Conseil National du Numérique et fondateur de l’agence d’innovation numérique La Netscouade, et Dominique Plihon, universitaire, économiste et porte-parole d'Attac France, en débattent sur France Culture.

Un bon sujet de réflexion, même si on espère que le gouvernement s'est déjà posé ces questions en amont.

Numérique

Imprimer

facebook 122018

Photo : Dado Ruvic / Reuters

Une longue enquête (à lire dans le New York Times – Gabriel J.X. Dance, Michael LaForgia et Nicholas Confessore – 18/12/2018) vient de lever le voile sur les contrats passés entre le réseau social et des entreprises telles qu’Amazon, Spotify, Microsoft ou Netflix, qui ont eu accès, depuis des années, à nos informations de contacts, aux noms de nos amis, ou à nos messages privés.

Plus d’informations dans Numerama – Perrine Signoret – 19/12/2018

Venant après le déluge de révélations de cette année concernant les pratiques de la firme de Mark Zuckerberg, cette information n’est même pas surprenante. Et c’est sans doute ça le plus grave.

Numérique

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message