CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image

binary 2248213 640

Photo :  geralt via Pixabay

En trente ans, la proportion d'ingénieure informatique femme a été divisée par deux. Pouvoirs publics et associations veulent inverser la tendance, et l'Académie française a indiqué qu'il n'y avait « aucun obstacle de principe » à la féminisation des noms de métier : mais est-ce suffisant pour changer les mentalités ?

Réécouter l'émission "Le téléphone sonne" du 6 mars 2019 sur France Inter

Les témoignages des ingénieures intervenues à l'antenne démontrent qu'il reste beaucoup à faire pour faire évoluer les mentalités et reconnaître pleinement la capacité et le droit des femmes, symboliquement et financièrement, au même niveaux que les hommes. C'est sans doute la seule voie possible pour que les femmes s'intéressent à nouveau à ces métiers, qui les ont évincées ces dernières années, par des comportements a minima désagréables envers elles, et des rétributions qui restent inférieures à celles des hommes.

Egalité Professionnelle

Imprimer

lemaire 022019

Photo : TT News Agency

« Il n'y aura pas d'accord (...) sur le projet de directive européenne » pour taxer les géants du numérique sur leur chiffre d'affaires, a reconnu Bruno Le Maire. Le ministre de l’Economie table désormais sur « une position commune européenne à l'OCDE » pour trouver un accord international d’ici à la fin de l’année. En attendant, il présentera la semaine prochaine en Conseil des ministres un projet de loi sur ce sujet.

Plus d’informations dans La Tribune – Anaïs Cherif – 28/02/2019

Numérique

Imprimer

Presque un an après l’entrée en vigueur du RGPD et quelques jours après l’amende record infligée par la CNIL à Google pour non-respect des dispositions de ce règlement, voici un débat autour de la capacité des Etats européens à imposer leur volonté aux GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft).

Autour des micros de France Culture, Anne Bellon, politiste, spécialiste des politiques numériques et de la régulation d’Internet, Arthur Messaud, juriste à la Quadrature du Net, et Mathias Moulin, directeur de la protection des droits et des sanctions de la CNIL.

Europe et International Numérique

Imprimer

2242926 cette botte secrete qui dope les revenus de twitter web tete 060655516861

Photo : Shutterstock

Très rentable, l'activité de « data licensing » a généré plus de 400 millions de dollars de revenus en 2018.

Si vous vous êtes toujours demandé comment Twitter rentabilise son activité, vous saurez tout (ou presque) dans Les Echos - 07/02/2019

Numérique

Imprimer

securedata 022019

Source : site web SecureData

SecureData compte 200 salariés, pour un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros. Tout en gardant son autonomie à côté d'Orange Cyberdéfense, la société britannique viendra renforcer l’emprise de l’opérateur sur ce marché stratégique, en lui donnant « l'opportunité d'accroître ses capacités en Europe » et en lui apportant « une nouvelle source de compétences et de technologies innovantes ».

Plus d’informations dans Le Figaro – 01/02/2019

Emploi & Métiers Europe et International Numérique

Imprimer