CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image

Dans les premiers temps de l'informatique, les femmes occupaient tous les postes. Quand les hommes se sont intéressés aux nouvelles technologies, elles ont été… effacées. Dans cette vidéo, Numerama (29/01/2019) vous explique les raisons de cette évolution, à la source de nombreux problèmes contemporains.

Egalité Professionnelle Emploi & Métiers

Imprimer

mark zuckerberg 012019

Photo Marcio Jose Sanchez / AP

Sous le feu nourri des critiques en 2018, Mark Zuckerberg a souhaité « clarifier la manière dont Facebook fonctionne », via une tribune libre, publiée simultanément dans le Wall Street Journal (24/01/2019) et dans plusieurs titres de presse européens, dont Le Monde (25/01/2019, malheureusement via un article réservé aux abonnés). Le patron de Facebook y répète notamment que sa société « ne vend pas les données personnelles » de ses utilisateurs.

Tout ce qu’il dit est vrai, mais un article (à lire dans Numerama – Julien Cadot – 25/01/2019) nous rappelle ce qu’il ne dit pas :

(…) quand il est question de vendre des données pour la publicité, il est évident que Facebook ne les vend pas : il n’a aucun intérêt, en tant qu’entreprise, à faire sortir ce précieux trésor de son enclave. Si Facebook vendait vos données à une marque, pourquoi paierait-elle Facebook la fois d’après, pour vendre ses produits ? Et pourtant, une fois cette tournure exclue, on se rappelle que Facebook vend un droit d’utilisation de ces profils publicitaires ciblés. Ce qui, pour l’utilisateur, est exactement la même chose en termes d’expérience : il va être pressé par la publicité ciblée.

Numérique

Imprimer

gafa 092018

Photo : DR

Au lendemain de l’annonce faite par Bruno le Maire d’un projet de loi, présenté très prochainement, sur la taxation des revenus des services des géants du numérique, voici un article qui analyse les enjeux et les impacts potentiels d’une telle mesure.

Par son impact limité sur les recettes de l'Etat et les effets de seuils, l'annonce d'une taxe sur les géants du numérique est surtout symbolique. C'est un message politique à double portée. Le premier répond à la pression populaire des Gilets jaunes en s'attaquant aux entreprises qui dominent l'économie. Le deuxième vise à peser davantage sur les discussions au niveau européen.

Plus d’informations dans La Tribune – Sylvain Rolland – 22/01/2019

Numérique

Imprimer

google 092018

Photo : Thomas Peter

Suite aux plaintes déposées par des associations comme La Quadrature du Net lors de l’entrée en vigueur, au printemps dernier, du Règlement général sur la protection des données (RGPD), le géant américain vient de se voir condamné à une amende record par le gendarme français de la vie privée. Accusé de « manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour personnalisation de la publicité », Google a deux mois pour faire appel devant le Conseil d'Etat.

Plus d’informations dans Numerama – Julien Lausson – 21/01/2019

La Cnil met ainsi le doigt sur des pratiques opaques qui ne sont pas l’apanage du seul Google, mais concernent une grande partie de l'industrie du numérique.

Plus d’informations dans ZDNet – Guillaume Serries – 21/01/2019

Se félicitant de cette sanction, la Quadrature du Net déplore cependant le montant encore limité de l’amende infligée au géant du Net.

(…) la CNIL explique notamment le montant de sa sanction, très faible en comparaison du chiffre d’affaire annuel de près de 110 milliards de dollars de Google, du fait que le périmètre de son contrôle s’est limité aux « traitements couverts par la politique de confidentialité présentée à l’utilisateur lors de la création de son compte à l’occasion de la configuration de son téléphone mobile sous Android » (…). Nous attendons donc de la CNIL qu’elle réponde rapidement au reste de notre plainte, au sujet de Youtube, Gmail et Google Search, en imposant cette fois-ci une sanction d’un montant proportionné à cette entreprise ainsi qu’à l’ampleur et à la durée de la violation de nos droits (le montant maximal possible, que nous espérons, est de plus de 4 milliards d’euros, 4% du chiffre d’affaire mondial).

A lire sur La Quadrature du Net – 21/01/2019

Numérique

Imprimer

lemaire 012019

Photo : Lewis Joly, pour le JDD

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a confirmé ce week-end que, faute d’accord au niveau européen, la France comptait bien appliquer, dès 2019, une taxation des revenus des services des géants du numérique. Ce « projet de loi spécifique » sera présenté « en conseil des ministres d’ici à la fin février », avant d’être « rapidement soumis au vote du Parlement », pour une application rétroactive à partir du 1er janvier.

Plus d’informations dans Le Journal du Dimanche – Bruna Basini, Rémy Dessarts et Christine Ollivier – 19/01/2018

Numérique

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message