CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

CCUES 12/2016 : plan de formation 2017

Projet de plan de formation 2017 de l’UES Orange

information / consultation

Indicateurs clés du plan 2017

  • baisse de 2,6% des heures de formation par rapport au plan 2016, mais baisse inférieure à celle des effectifs.
  • d’où progression du nombre d’h moyen par salarié vs. plan 2016 : 32,1 vs. 30,7,
  • taux d’accès à la formation maintenu à 84%,
  • dépenses de formation : 6% de la masse salariale.
  • Catégorie I (maintien et évolution des compétences) = 52 % des heures prévues.
  • Catégorie II (acquisition ou certification de nouvelles compétences dans le cadre du parcours pro.) = 48%.

Analyse de la CFE-CGC

Les 160 pages de ce document extrêmement riche, tout comme les 6% de la masse salariale qui, bien qu’en dessous des 6,8% de 2012, restent à un niveau élevé versus des entreprises comparables, témoignent des efforts qui sont entrepris.

Pour autant, globalement, le nombre d’heures de formation continue de diminuer et l’effet augmentation du nombre d’heures moyen par salariés ne s’explique que par une très forte baisse de nos effectifs.

Espérons dans ces conditions que la charge de travail qui pèsera sur ceux qui restent leur permettra d’accéder à ces heures de formation, ce qui explique peut-être pourquoi le taux d’accès à la formation à 84% n’est pas revu à la hausse cette année alors que l’objectif à 3 ans est de 95%.

La CFE-CGC salue la volonté de doubler le nombre des heures consacrées à la sensibilisation de l’ensemble des personnels à la culture et usages digitaux, (un visa Plazza Manager et un visa Plazza RH voyant d’ailleurs le jour en 2017)… Elle tient cependant à alerter formellement sur ce que les différents badges et visas déployés sur Plazza ne peuvent en aucun cas être assimilés à des acquisitions de compétences ou qualifications, et ne constituent rien d’autre qu’un dispositif de « gamification » visant à renforcer l’usage de cette plateforme.

Enfin, la CFE-CGC rappelle que dans un contexte tendu, les objectifs de l’entreprise, pour légitimes qu’ils soient, exercent quotidiennement une pression forte sur des salariés qui vivent ou ressentent intensément les changements organisationnels de l’entreprise, et considère que l’effort de formation consenti devrait être, à ce titre, nettement plus ambitieux.

Vote des élus

  • Pour : 0,
  • Contre : CFDT, CGT, FO, SUD,
  • Abstention : CFE-CGC, CFTC.

CCUES

Imprimer