CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Revue de web

boutique orange 032019

Photo : Hélène Leriverain

Testée en régions depuis près de 10 ans, l’opération Startup Days est étendue cette année à l’échelon national. Depuis le 20 mars et jusqu’au 30, 120 startups présentent leurs produits et services au grand public dans plus de 30 boutiques Orange de France. Une initiative parmi d’autres pour l’opérateur, qui s’est ouvert à l’open innovation il y a plusieurs années déjà.

Plus d’informations dans La Tribune-Objectif Aquitaine – Hélène Lerivrain – 22/03/2019

Soutenant des startups françaises qu’il considère comme prometteuses, Orange fait également appel à leurs services : l’opérateur teste actuellement le colis connecté réutilisable et recyclable de la société nantaise LivingPackets, pour acheminer ses Livebox en fin de vie chez son prestataire chargé de les recycler

Plus d’informations dans L’Usine Digitale – Aude Chardenon – 20/03/2019

Economie et Réglementation des Télécoms Numérique

Imprimer

entreprise 032019

Photo : Georges Gobet / AFP

Interpellées par la vague « Metoo » ou plus récemment par le scandale de la « Ligue du LOL », les entreprises sont de plus en plus nombreuses à sensibiliser leurs équipes au fléau du harcèlement sexuel au travail, qui fait désormais l'objet d'un arsenal législatif renforcé.

A lire dans Challenges – 21/03/2019

L'article précise que l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) a sensibilisé des personnels d’Orange à la question du sexisme et du harcèlement sexuel dans le cadre professionnel. Voilà une mesure concrète dans un un domaine qui en manquait jusqu’alors.

Egalité Professionnelle

Imprimer

gafa 092018

Photo : DR

Le cabinet juridique et fiscal Taj a publié une étude, dans laquelle il liste les entreprises qui devraient être concernées par la taxe sur le chiffre d’affaires les géants du numérique. Parmi les payeurs potentiels, on trouve Criteo, pépite française spécialisée dans le reciblage publicitaire personnalisé, et les propriétaires étrangers de Meetic, Rakuten (ex-PriceMinister) et Le Bon Coin.

Plus d’informations dans Le Figaro – 20/03/2019

Numérique

Imprimer

margrethe vestager 032019

Photo : Yves Herman / Reuters

Après une première amende de 2,4 milliards d’euros à l’été 2017 pour « abus de position dominante » avec son comparateur de prix Google Shopping, puis une deuxième de 4,3 milliards d’euros un an plus tard pour des « pratiques illégales » autour de son écosystème mobile Android, Google vient de s’en voir infliger une troisième, d’un montant de 1,5 milliards d’euros, par la Commission européenne. Sous l’impulsion de la Commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager, Bruxelles sanctionne cette fois un « abus de position dominante » sur AdSense for search, le système de publicité contextuelle de la firme de Mountain View.

Plus d’informations dans Le Monde – Cécile Ducourtieux et Alexandre Piquard – 20/03/2019

Google a fait appel des premières amendes, tout en provisionnant de l’argent pour leur paiement (plus d’informations dans Les Numériques – Mathieu Chartier – 08/02/2019). Encore faudrait-il que les procédures aboutissent…

Europe et International Numérique

Imprimer

formation randstad 032019

Source : étude Randstad Workmonitor

Re.sources, laboratoire de réflexion sur l’emploi du groupe Randstad, a récemment dévoilé les résultats d’une étude mondiale menée dans 34 pays et consacrée aux enjeux de la montée en compétences numériques pour les travailleurs. Elle montre que :

  • seuls 2 salariés français sur 3 perçoivent l’impact du numérique comme une opportunité (contre 3/4 des salariés en moyenne sur les 34 pays de l’étude) ;
  • seul 1 français sur 3 ressent la nécessité de se former pour développer ses compétences numériques (contre près de la moitié en moyenne mondiale) ;
  • près de 9 Français sur 10 considèrent qu’il est de la responsabilité de leur employeur de les former au numérique (contre 3/4 des salariés en moyenne mondiale) ;
  • seul 1 Français sur 3 estime que leur employeur investit dans la formation au numérique (contre près de la moitié en moyenne mondiale.

Plus d’informations dans L’Usine Digitale – Christophe Bys – 14/03/2019

Clairement, le message portée par la réforme de la formation professionnelle voulue par la ministre du Travail, censée « redonner la main aux individus sur leur parcours professionnel », n'a pas vraiment été assimilé ! Faut-il s’en étonner au regard de la dévaluation du Compte Personnel de Formation qu’elle représente ?

Formation Professionnelle Numérique

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message