CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image
  • Thèmes
  • Entreprise
  • Economie et Réglementation des Télécoms

L’intégration de Transpac dans SCE a été rendue d’autant plus difficile que la méthode arrétée par la direction a été déséquilibrée !Celle-ci a privilégié de longues négociations avec les OS de Transpac pendant près de deux années, sans accompagner à l’inverse la discussion avec les IRP de SCE.Au résultat, un accord juridiquement fragile, une destabilisation du CE de SCE, des déceptions et des tensions entre les personnels, voire au sein même des organisations syndicales, à l’exception de la CFE CGC qui avait longuement préparé cette fusion / intégration.La gestion du budget ASC est aujourd’hui au centre de polémiques. Il ne serait en aucun cas acceptable qu’à partir du 1er janvier 2006, date officielle de la fusion, des offres ASC soient « réservées » à des personnels ex-Trancpac ou SCE-initiale.Cette affaire doit servir de leçon à ladirection qui devra radicalement changer de méthodes pour les nouvelles intégrations qui peuvent survenir en 2006 : Equant, Orange entreprise…

La CFE CGC réclame à nouveau une ouverture rapide des accords de substitution imposés par la Loi, et sera particulièrement exigeante en matière d’égalité de traitement de l’ensembles des personnels, cadres et non cadres, fonctionnaires ou salariés.

Imprimer

256 millions d’euros, c’est le montant de l’amende infligée par le conseil de la concurrence à Orange. L’entière responsabilité de cette prétendue entente incombe à la direction. Cette dernière a malgré tout annoncé que la participation et l’intéressement des personnels en seraient affectés. Le personnel n’a pas une fois de plus à supporter les conséquences des erreurs de gestion de la direction ! On peut néanmoins s’interroger sur ce nouveau durcissement réglementaire et sur le montant disproportionné de cette amende. Il faut également se questionner sur les intentions exactes de notre principal actionnaire, l’état français, qui de façon constante ne remplit pas ses obligations capitalistiques, favorise nos concurrents et alourdit nos charges.

Imprimer

Conclusion d’un long processus engagé il y a près de 18 mois, et qui fera suite aux votes favorables à l’unanimité des CE de Transpac, SCE et du CCE, la fusion Transpac sera effective au 1er janvier 2006.

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message