CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Orange Ambition 2016 - Bilan final de l'offre

Jean-Luc Godard (Relations sociales internationales Groupe) rappelle en préambule les conditions générales d’Ambition 2016, et en particulier les critères d’éligibilité. Présentée lors du Comité de Groupe Européen du 24 février 2016 à Paris, ainsi que lors du Comité de Groupe Monde du 9 mars 2016 à New Delhi en Inde, 39000 salariés en France (soit 36% des effectifs), 3300 salariés hors France sur un total de 28 pays (soit environ 10% des effectifs) ainsi que 3000 retraités en France ont souscrit à l’offre. L’apport personnel moyen en France s’établit autour de 2500 euros, et de 2400 euros hors de France.

Au global, les 11.5 millions d’actions proposées (soit 0.43% du capital) ont été souscrites à 97%. Les rétractations nettes ont porté sur 1.1% des actions réservées (-131 000 actions), ce qui est considéré comme très faible pour les salariés en France (0.3% d’actions annulées), mais plus important hors France avec un total de 725 personnes ayant effectué une rétractation (10% des actions). A noter que le nombre de souscripteurs final est en hausse par rapport à la réservation compte tenu de 1905 nouveaux souscripteurs limités à 12 actions.

Les membre du Comité de Groupe Européen demande à la Direction si elle est satisfaite des résultats, compte tenu qu’elle avait indiqué précédemment craindre une surréservation des titres. Par ailleurs, d’autre plans de ce type sont-ils prévus ? D’un point de vue technique, y a-t-il eu des difficultés à souscrire dans certains pays, notamment à cause de problèmes techniques téléphoniques ?

La Direction indique être satisfaite pour l’international, malgré de grandes disparités dans les souscriptions : 561 en Côte d’Ivoire, 2 seulement (sur plus de 300 salariés) au Brésil. Les salariés français ont bénéficié d’un avantage supplémentaire avec le choix proposé sur la participation. Stéphane Richard a affiché à plusieurs reprises le souhait de réitérer le plan aussi souvent que possible, mais il n’y a à date aucune garantie d’un renouvellement à l’identique en 2017. Pour des raisons réglementaires, il a fallu retirer la Russie, notamment suite à des décisions politiques. D’autres pays ont également dû être retirés pour des raisons juridiques.

Europe et International Rémunération CCUES Comité Groupe Europe Comité Groupe France Comité Groupe Monde Fonctions Support et Finances

Imprimer