CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange
feed-image

Déclaration préalable de la CFE-CGC à la séance de négociation du 29/09/2015 de l’Accord intergénérationnel

 

Mesdames et Messieurs les représentants de la Direction du groupe Orange

La CFE-CGC par cette déclaration préalable tient à rappeler qu’elle sera attentive à ce que l’accord intergénérationnel en cours de négociation intègre les trois dimensions des accords dont il est le produit,  à savoir les accords « seniors », « alternance et Stage » et  « intergénérationnel ».

Cet accord « intergénérationnel » est négocié en application de la loi portant sur le « contrat de génération », il doit contenir les engagements d'Orange en faveur de :

  •             la formation et de l'insertion durable des jeunes dans l'emploi, de l'emploi des salariés âgés et de la transmission des savoirs et des compétences,
  •             ainsi que les mesures destinées à favoriser l'amélioration des conditions de travail et la prévention de la pénibilité
  •             et les actions pertinentes dans le domaine de l'aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite.

 

S'agissant des engagements en faveur de l'insertion durable des jeunes, la CFE-CGC souhaite que la direction d’Orange donne, d’ores et déjà, des indications sur les éléments suivants :

  •         Quels objectifs chiffrés de l'entreprise en matière de recrutements de jeunes en contrat à durée indéterminée pour les trois ans à venir ?
  •         Quelles modalités d'accès à la formation des jeunes, en particulier pour les moins qualifiés ?
  •         Quelles modalités d'intégration et d'accompagnement (tutorat et organisation du travail) et de mise en place d'un parcours d'accueil des jeunes dans l'entreprise ?
  •         Quelles modalités de mise en œuvre d'un entretien de suivi entre le jeune, son responsable hiérarchique et son référent portant en particulier sur l'évaluation de la maîtrise des compétences du jeune ?
  •         Quelles modalités de recours aux contrats en alternance et de leur développement ?
  •         Quelles modalités de recours aux stages et d'accueil des stagiaires ?
  •         Quelle mobilisation d'outils existants dans l'entreprise permettant de lever les freins matériels à l'accès à l'emploi ?

 

S'agissant des engagements en faveur de l'emploi des salariés âgés, la CFE-CGC souhaite que la direction d’Orange donne, des indications sur les éléments suivants :

  •         Quels sont les objectifs chiffrés de l'entreprise en matière d'embauche et de maintien dans l'emploi des salariés âgés pour les trois ans à venir ?
  •         Quelles mesures destinées à favoriser l'amélioration des conditions de travail et la prévention de la pénibilité notamment au plan organisationnel ?
  •         Quelles actions pertinentes dans le domaine de l’aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite ?

 

La CFE-CGC à travers la consultation des ses instances dirigeantes et de sa base militante affirme son attachement aux points suivants :

  •          L’embauche en nombre suffisant de salariés pour permettre à l’entreprise d’exercer ses métiers sereinement et sans dégrader les conditions de travail.
  •          Les conditions de travail des séniors exemptes de toute discrimination.
  •          Le dispositif de type Temps Partiel Senior avec une information claire et exhaustive aux salariés des modalités, échéances et montants des rémunérations dans le  dispositif et à la retraite, afin d’éviter toute déconvenue.
  •          L’intégration d’une prime à l’entrée du dispositif TPS et la définition des critères d’attribution dans l’accord intergénérationnel.
  •          L’intégration d’une prime de sortie de l’entreprise sur le modèle de la DG51 et la définition des critères professionnels d’attribution dans l’accord intergénérationnel.
  •          L’attribution d’une prime en euros payée par l’entreprise lors de la remise d’une médaille des PTT ou du travail.

Imprimer

Le recrutement des alternants chez ORANGE

Lundi 26 janvier matin, Stéphane Richard a reçu les OS représentatives pour faire un point sur le domaine de l' emploi du Groupe Orange.

A cette occasion, M Mettling nous a donné les infos suivantes :
Les 6000 alternants présents nécessitent/correspondent à 3300 arrivées chaque année.
Sur ces 3300, 85% des alternants réussissent le diplôme préparé, soit 2805 alternants.
Parmi ces 85%, 40% d’entr’eux continuent les études, soit 2805*0,6= 1683 alternants.
Donc 1683 alternants seraient potentiellement intéressés in-fine par une proposition d’emploi CDI annuellement.


Par ailleurs, le recrutements en CDI des alternants nous a été communiqué :

 

  •          250 alternants recrutés en CDI en 2013
  •          350 alternants recrutés en CDI en 2014

 

Pour mémoire, l’engagement de la direction par la signature du contrat intergénérationnel du 27 septembre 2013 était de 500 alternants recrutés / an pour les années 2013,2014 et 2015. L’engagement au niveau groupe n’a donc pas été respecté, loin de là !

Conclusion

Si le groupe Orange avait respecté ses engagement, un alternant sur 3,5 alternants (1683/500= 3,36 précisément ) serait embauché ! D’où l’importance de tenir cet engagement en cette période de fort chômage ….

La CFE-CGC demande avec force à la direction du groupe ORANGE de respecter l’engagement du groupe. d’autant plus qu’il faut embaucher 900 alternants cette année 2015 pour tenir l’objectif des 3 années correspondant à 1500 alternants recrutés en CDI.
Derrière les chiffres, des jeunes et des familles souffrent …

 

Orange Business Services

Imprimer

Nous avons mis à jour notre notre politique de gestion des données (RGPD). Nous vous invitons à la consulter.
Consulter le texte Ne plus afficher ce message