CFE-CGC Orange
CFE-CGC Orange

Rapport annuel sur l’emploi 2011

2) Rapport annuel sur l’emploi 2011 (Laurent Auffis)

Présentation de la Direction : points clé 2011  (les % sont vs 2010) :

Effectifs périmètre Groupe France (yc Filiales) : 107 349 fin 2011 (1700 CDD) : +2% CDI

Durée moyenne CDD = 4 mois (+1 mois)

Forte progression de CDD en IDF Ouest, lorraine/Alsace/Réunion/Bourgogne/Franche Comté/Marseille/Lyon/Provence/Corse

3 811 recrutements externes (mieux répartis sur l’année) dont 1 400 sont issus de l’intégration de la GdT.

Les recrutements externes sont globalement répartis régulièrement sur l'année, le taux de féminisation de 31 % est inférieur à celui du Groupe, faible sur les métiers techniques, le niveau élevé de recrutement sur ces métiers a impacté ce taux de féminisation

Equilibre entre catégories employés/techniques/agent de matrise et catégories Cadres

 Plus de 60 % des recrutés ont moins de 30 % - âge moyen 29 ans

ETP = +1,4%

Féminisation à 36%

Age moyen = 47,1 ans, plus élevé pour les hommes, 46 % pour les femmes

15 483 Temps Partiels, évolution à la hausse des temps partiels liés aux TPI/TPA/TPS

Alternance : 4,7% insertion : Contrats alternances + 5000 dont 4291 apprentis et 753 contrats de professionalisation (+9,3 %)

 

CFC = 321 ; FP = 33 

2108 départs : retraites (760), démissions (580), licenciements (94), essaimage (113), PPA (36), 29 MFP (mouvement fonction publique), ruptures conventionnelles (72)

Croissance de 1,4 % de force au travail due principalement aux recrutements - 80 % en interne (125000 pers de force en travail)

Sous-traitance + 1,3 % (26 313 ETP) - évolution à la baisse sur le réseau (-3 %) - internalisation (316 sur étude conception, supervision, construction) - domaine client (+ 9000 ETP 1/3 sur le national : front office et back office) - augmentation sur sces clients mobile - domaine informatique (+ 5000 ETP - quasi stabilité) - décroissance sur partie études et développement informatique - domaine gestion support (+ 2 %) - domaine Prospective baisse constatée

Intérim - 8 % (765 ETP)

Création CUS8 «  Vente Entreprise »

Ralentissement sorties définitives (allongement retraites => seulement 767 départs)

 

7 093 promotions dont 3 000 femmes : taux de 7,3 %, plus de 7000 sur 2011, évolution à la hausse du taux et du nbre de personnes, le taux de féminisation est de 43 %

TPS : 4 228 = 3100 entrées en 2010 + 1100 entrées en 2011 (30% de cadre, la région de l'ouest et ID, volumétrie plus importante que les autres bassins d'emploi) idem pour les TPI (1 013)

TPA : 1575 fin 2011 et 68 % taux de féminisation et 80 % de non cadres

+15,3% des congés de maladie ordinaire.

 Globalement, l'effet marquant : niveau de recrutement élevé ; ralentissement des retards en retraite (impact loi), essaimage, PPA

Plus de personnes ont intégré le périmètre national qu'international

Prévisions 2012 :

2 200 recrutements externes dans le respect de l’engagement des 10 000 recrutements sur période 2010-2012.

900 départs en retraite (plus si carrières longues)

3 000 TPI + TPS

4 500 alternants (1 200 recrutés sur les 10 000 en 3 ans)

Améliorations sur diversité / handicap

Questions des RP :

Il a été demandé la part des contrats sous CCNT vs Syntec pour les recrutements : la Direction la transmettra.

La sous-traitance sur les métiers techniques dégrade-t-elle le taux de féminisation ? La Direction ne peut que constater que les femmes sont moins formées aux métiers techniques donc moins candidates aux offres.

Comment expliquer l’augmentation de la sous-traitance sur les Centres Appels Mobiles alors que les ventes se tassent ? La Direction explique le recours supplémentaire à la sous-traitance en 2011 par l'effet TVA et la reconquête subséquente des clients.

On constate un taux de 4 % d'alternants avant le bac alors que la sous-traitance est de 60 % ? La Direction confirme que sur les interventions réseaux, à faible valeur ajoutée, la sous-traitance est préférée. Les recrutements sont aujourd’hui plus ciblés sur les métiers à forte valeur ajoutée donc exigeant de plus fortes compétences.

Hausse significative dans les filiales ? La direction cite des recrutements en croissance sur NRS (6 à 7% de croissance CA) et, de façon générale un turnover plus élevé en filiales (12 à 13 %) contre 0,7 % sur FT SA.

Les expatriations ont augmenté de 31 %, vers quelles destinations ? il s'agit principalement des salariés de Sofrecom vers les pays de l'entreprise.

 

Notre Position :

Globalement les données fournies sont conformes aux objectifs annoncés mais le recours toujours très élevé à la sous-traitance inquiète sur le domaine technique & réseaux : maintiendra-t-on cette bonne QoS qui jusqu’alors nous différenciait de la concurrence (couverture mobile, MTBF sur le fixe, 4G, GTR, Pro,…) avec une sous-traitance recrutée souvent sur l’aspect moins-disant financier?

 

Si on peut se réjouir du nombre croissant des alternants, ne conviendrait-il pas d’augmenter leur recrutement au-delà des 1 200 surl’engagement des 10 000 recrutements externes sur 3 ans ?

 

Enfin, la non-transformation des statuts Syntec en CCNT ne risque-t-elle pas de poser des problèmes au sein des équipes mixtes ?

Emploi & Métiers CCUES DTSI Fonctions Support et Finances IMTW Orange France Siège SCE DO Caraibes DO Centre-Est DO Est DO IDF DO NOC DO Nord DO Ouest DO Réunion DO Sud DO Sud-Est DO Sud-Ouest DR Corse Equant Générale de Téléphone Neocles NRS Orange Cinéma Séries Orange Distribution Orange Promotions Sofrecom W-Ha Orange Business Services

Imprimer